Document tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2031 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
II) Représentation par les deux auteurs. (p.
1)Les façons de représenter la mythologie égyptienne dans leurs oeuvres :
a) Au niveau des personnages :
Nos deux auteurs ont une manière de représenter la mythologie égyptienne bien distincte l'une de l'autre. Nous avons pu le constater nottamment au niveau de leurs personnages. En effet Christian JACQ, dans le premier tome de son roman Ramsès, asu structurer son histoire autour de dieux égyptiens et de déesses égyptiennes comme Maât qui est la déesse de l'harmonie, mais avant tout autour de personnalités réelles tels que des rois, des reines des êtres humains banaux ou encore des animaux qui ont existé, mais pas de façon idéologique et religieuse contrairement aux dieux d'Egypte. Par exemple, il nous parle de pharaons, en évoquant laprésence de Sethi qu'il décrit comme > et biensûr de Ramsès. L'auteur n'oublie pas de préciser certains liens entre les personnages afin que le lecteur se familiarise d'avantage avec la mythologie égyptienne, pas toujours parfaitement claire aux yeux de tous et pourtant bien connue. Nous pouvons le voir avec l'exemple de Ramsès, lorsque Christian JACQ nous rapporte le nom de son grand frère qu'il nousdit comme étant Chenou, et de sa mère comme étant Thouya. Il y a également la présence d'un enfant et de son père qui ne peuvent se voir qu'après un défi avec un taureau, ce qui démontre bien que le roman présente non seulement des dieux mais aussi et avant tout des personnes et animaux qui eux ne sont pas fictifs.
Le roman d'Odile WEULERSSE, lui, se structure uniquement autour de divinités. Eneffet son histoire s'appuie sur la présence des déesses et des dieux, omniprésents tout au long du récit, et qui se révelent être le moteur, le fil conducteur au sain du livre. Pour mieux comprendre comment l'auteur a établit une telle relation entre mythologie égyptienne et récit destiné particulièrement à un jeune public, il nous faut savoir comment, de son côté, elle voit le monde égyptien.Nous avons vu que selon elle, deviner et expliquer la naissance de l'univers est ce que les égyptiens ont cherché à faire depuis la préhistoire. Toutefois, ce n'est qu'à partir des temps préhistoriques que nous connaissons leurs premières hyppothèses. Leur histoire proprement dite commence vers 3200 av.J. -C., lors de l'unification de la haute et de la basse - Egypte par le pharaon Menès. On aretrouvé des dessins, des hiéroglyphes, des tombes de cette époque, qui nous informent sur les premières croyances des habitants du Nil. Ces croyances attribuèrent à tout ce qui existe dans le monde ( terre, ciel, lune, étoiles, animaux, hommes, etc. ) une réalité divine, sans aucune séparation entre la nature et les dieux. Par exemple, le ciel dans son roman est une déesse ( Nout ), le Nil est un dieu( Hapy ), l'orage, un dieu également ( Seth ). Tous cependant n'ont pas le même pouvoir. Les plus importants sont rassemblés en ennéade : groupe à l'origine de neuf dieux. Ces ennéades ne sont pas toutes identiques mais comprennent toutes un dieu créateur qui engendre les autres. L'ennéade dont nous parle l'auteur ici est la plus anncienne mais aussi la plus connue des égyptiens. Il s'agit decelle d'Héliopolis. Nous apprenons aussi que les dieux évoluent dans le temps bien que les lieux dans lesquels ils se trouvent diffèrent, et que pendant les trois millénaires de la société pharaonique qui s'acheva en 30 av.J -C. par la conquête romaine, les divinités coexistent, les unes perdant du prestige, d'autres montant en grade. Selon l'ordre d'apparition des dieux à Heliopolis qui se trouvedans le livre, nous allons voir que les liens familiaux entre les dieux sont extremmement précis. Figure en première place le dieu Rê, dieu soleil, créateur de l'univers, de lui-même et de ses enfants. Puis vient ensuite Tefnout, née du deuxième crachat de Rê, déesse de l'humidité c'est - à - dire de l'eau, de la pluie, de la rosée et des nuages. c'es la soeur et la femme de Shou, dieu de l'air....
tracking img