Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2574 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le clonage thérapeutique
Le « clonage thérapeutique » est un terme ambigu et impropre qui a été proposé par facilité pour désigner l'utilisation des cellules souches multipotentes dérivées de blastocystes humains obtenus
selon la même technique de départ, à savoir le transfert du noyau d'une cellule somatique dans un
ovule préalablement énucléé.
L'idée sous-jacente est d'utiliser lescapacités de différenciation multiple des ES ainsi générées pour réparer des tissus adultes malades (maladie de Parkinson, diabète, cancers, infarctus, …).
Cette voie a été explorée avec un certain succès dans des modèles animaux de ces maladies, mais son application se heurte à l’impossibilité actuelle d’obtenir des blastocystes humains en suivant cette technique.
Parallèlement, des recherchesexplorent de plus en plus la possibilité d'utiliser des cellules souches issues de sources ne passant pas par l’obtention de blastocystes par transfert nucléaire.
Les sources de cellules souches adultes sont principalement le sang de cordon ombilical, le sang lui-même, mais surtout la moelle osseuse.
Que leur origine soit embryonnaire ou adulte, les cellules souches ne se heurtent pas au problème durejet immunologique et elles seront parfaitement tolérées par le système immunitaire du receveur puisqu'elles partagent le même patrimoine génétique. C’est évidemment le bénéfice thérapeutique de cette parfaite « tolérance » qui est recherché dans l’usage des cellules souches adultes ou des ES obtenues par transfert nucléaire.

Robotique coupler cellule souche et programme informatiqueGrâce à de nouvelle technique afin que les cellules souches puisse être différenciées ont utilise un programme informatique. Pour qu’un patient reçoive une greffe de vaisseau sanguin ou d’un autre organe.
La 1ere étape « l’encodage » consiste à prélever un échantillon de cellule à l’aide de puce d’ADN et de logiciels diagnostics. Les échantillons d’ADN sont convertis en codes génétiquesanalyse dans un logiciel bioinformatique puis un type d’encodage se fait entre le code génétique et informatique.
La 2eme étape est la différenciation des cellules souches est une technique de recodage. Les cellules souches sont multipotentes (cellules osseuses, musculaire ou sanguine). Les chercheurs les ciblent pour activer ou désactiver pour déclencher la régénération. Grâce aux techniques derecodage le code informatique se transforme en code génétique sur les cellules souches et les dirigent vers une voies de différenciation une fois que l’information arrive à encoder.

Dans la plupart des tissus, existent des cellules souches qui assurent le renouvellement cellulaire physiologique et participent à la régénération tissulaire après une agression. Les scientifiques sont en quêted'autres sources de cellules souches.

LES CELLULES SOUCHES EMBRYONNAIRES
CELLULES SOUCHES EMBRYONNAIRES HUMAINES
La préparation des cellules souches embryonnaires implique la production d’embryon humain et/ou l’utilisation des embryons surnuméraires issus de la fécondation in vitro, puis le prélèvement de cellules du bouton embryonnaire au stade blastocyste, nécessitant la destruction de l’embryon; ces cellules souches embryonnaires sont ensuite mises en culture pour la production d’un très grand nombre de cellules identiques. Ces cellules constituent le point de départ pour la préparation de cellules différenciées obtenues par des techniques en cours de mise au point. Ces données ont ébranlé le monde scientifique, commercial et médiatique en laissant penser que les applications duclonage pourraient ouvrir des voies nouvelles pour la thérapie de maladies graves.
Les cellules souches embryonnaires multipotentes constituent un potentiel thérapeutique très important. A l’image d’expériences menées sur des animaux (rats, souris, vaches) il devrait être possible de transplanter par exemple des neurones embryonnaires dans le cerveau ou la moelle épinière de patients pour produire...
tracking img