Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2963 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Communication et excision en milieu scolaire urbain au Mali : cas du District de Bamako
SOMMAIRE
DEDICACE
REMERCIEMENT
SIGLES ET ABREVIATIONS
PRESENTATION DU MALI

INTRODUCTION
PREMIERE PARTIE : CADRE THEORIQUE ET METHODOLOGIQUE

A- CADRE THEORIQUE
1- Historique de l’excision
2- Revue critique de la littérature
3- La définition des concepts
a) La communication
b)L’information
c) L’excision ou encore mutilation génitale féminine (MGF)
d) la mobilisation sociale
e) Le plaidoyer
f) Pratiques traditionnelles néfastes
g) support de communication
4- Les difficultés rencontrées

B- CADRE METHODOLOGIQUE
1- Problématique
2- Choix de la structure d’accueil
3- Choix du sujet
4- Recherches documentaires
5- L’ampleur du problème au Mali
6- Identificationde la population cible
7- L’entretien et le questionnaire
8- Délimitation du cadre d’étude
9- Pertinence de la recherche
CHAPITRE I : CLASSIFICATION ET LES CONSEQUENCES DE L’EXCISION

A- CLASSIFICATION DES FORMES D’EXCISIONS PRATIQUEES AU MALI
B- CONSEQUENCES DE L’EXCISION SUR LA SANTE DE LA FEMME
C- COMPARAISON DE LA CIRCONCISION ET DE L’EXCISIONCHAPITRE II : PRESENTATION DU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE L’EXCISION DU MALI (PNLE)

A- LA PRESENTATION DU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE L’EXCISION (PNLE)
1- Mission et Objectifs
2- Fonctionnement
3- Les Axes stratégiques

DEUXIEME PARTIE : DIGNOSTIC COMMUNICATIONEL DE L’EXCISION

CHAPITRE III : ANALYSE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION UTILISEE PAR LE PNLE DU MALI

A-DIAGNOSTIC COMMUNICATIONNEL
1- Analyse de la situation
2- Les supports de communication sélectionnés
3- Les Canaux Modernes
4- Les Formations des Communicateurs et les leaders d’opinions
5- Analyse du contenu des messages
B- L’ANALYSE RESULTATS DE L’ENQUETE ET LEURS INTERPRETATIONS
1 - Analyse de la situation communicationnelle dans quelques écoles de Bamako
2– Interprétation des résultatsCHAPITRE IV: UNE PROPOSITION DE STRATEGIE DE COMMUNICATION
1-Identification du problème
2- Définition des objectifs de communication.
3- Sélection et analyse des groupes cibles
4- Détermination des approches de communication les plus appropriées
6- Messages
7- Supports et canaux
8- Planification du volet opérationnel de la stratégie.
9-La Phase de pré test sur le terrain
10- Laphase de Mise en œuvre du plan de communication
11- La phase de contrôle et évaluation
12- La budgétisation

RECOMMANDATIONS
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES

Sigles et abréviations

CNAPN : Comité National de lutte contre les Pratiques Néfastes
DNSI : Direction Nationale de la Statistique et de l’informatique
EDS : Enquête Démographique et de Santé
MGF : Mutilations génitalesféminines
ONG : Organisation Non Gouvernementale
OMS : Organisation Mondiale de Santé
PNLE : Programme National de Lutte Contre l’excision
UNFM : Union Nationale des Femmes du Mali
UNICEF : Fond des Nations Unies pour l’enfance


Présentation du Mali
Le Mali est situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest. Un quart du territoire est occupé par le désert du Sahara. La populationestimée à 14 millions d’habitants, et près de 80% pratiquent l’agriculture, l’élevage et la pêche. La population est en majorité musulmane. Près de la moitié a moins de 15 ans.
L’indice de la fécondité est de 8% des femmes âgées de 15 à 49 ans, et un tiers de l’ensemble de la population adulte, sont analphabètes.
Au Mali, des Associations / ONG s’efforcent de coopérer dans le cadre de lasensibilisation et à la conscientisation dans les différentes régions du Mali.
Pour une meilleure coordination, le Gouvernement malien a mis sur place un programme National de Lutte contre la Pratique de l’excision au Mali.
Indépendant depuis le 20 septembre 1960, aujourd’hui notre pays est divisé ou découpé en huit (8) régions, administratives et économiques (Kayes, Koulikoro, Sikasso,...
tracking img