Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7292 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Témoignage de Catalina sur la Sainte Messe
"Dans cet écrit je ne trouve rien qui aille contre la Foi et la doctrine de l'Église." Père Daniel Gagnon, OMI Responsable de la Doctrine de la Foi Archevêché de Mexico Avril 2000 Ce n'est pas de ma compétence d'en confirmer le caractère surnaturel. Toutefois je le recommande pour son inspiration spirituelle. * * *

Jésus leur dit : "C'est moi quisuis le pain de vie ; celui qui vient à moi n'aura pas faim ; celui qui croit en moi jamais n'aura soif". Jn 6, 35 Jésus leur dit alors : "En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n'aurez pas en vous la vie. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour" Jn6, 53-54 "Car ma chair est vraie nourriture et mon sang vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui. Et comme le Père qui est vivant m'a envoyé et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mangera vivra par moi." Jn 6, 55-57 "Celui qui mangera du pain que voici vivra pour l'éternité" Jn 6, 58 * * *

Connaissance de ce qui se passe durant la SainteMesse et de la façon de la vivre avec le cœur. C'est ce témoignage que je veux donner au monde entier, pour la plus grande gloire de Dieu et pour le salut de tous ceux qui veulent ouvrir leur cœur au Seigneur. Afin que beaucoup d'âmes, consacrées à Dieu, ravivent le feu de leur amour pour le Christ, que ce soient celles qui ont dans leurs mains le pou voir de le faire descendre sur la terre pour êtrenotre nourriture, ou les autres, afin qu'elles perdent leur façon de le recevoir par "habitude" et revivent avec amour la surprise merveilleuse de leur rencontre quotidienne. Afin que mes frères et sœurs laïcs du monde entier vivent avec le cœur le plus grand des miracles : la célébration de la Sainte Eucharistie. C'était la veille du jour de l'Annonciation et les membres de notre groupe étaientallés se confesser. Quelques dames du groupe de prière ne réussirent pas à le faire et renvoyèrent la confession au jour suivant, avant la Sainte Messe. Lorsque le jour suivant j'arrivai à l'Église avec un peu de retard, Monseigneur l'Archevêque et les prêtres étaient en train de pénétrer dans le chœur. A ce moment, la Sainte Vierge me dit d'une voix douce et suave qui radoucit l'âme :

«Aujourd'hui, pour toi, c'est un jour d'enseignement et je veux que tu fasses très attention, parce que, de ce dont tu vas être aujourd'hui le témoin, tout ce que tu vivras en ce jour, tu devras le donner en partage à l'humanité.» Je suis restée surprise, sans comprendre, mais en essayant d'être très attentive. La première chose dont je fus témoin c'était celle d'un chœur de très belles voix quichantaient comme si elles venaient de loin. A certains moments la musique s'approchait, puis s'éloignait comme s'il s'agissait d'un son porté par le vent. Monseigneur l'Archevêque commença la Sainte Messe et, arrivé à l'Acte Pénitentiel, la Très Sainte Vierge dit : "Du fond de ton cœur, demande pardon au Seigneur pour toutes tes fautes, pour l'avoir offensé, ainsi tu pourras participer dignement auprivilège d'assister à la Sainte Messe." Il est certain qu'en une fraction de seconde je pensais en moi-même : "Je suis certainement en grâce avec Dieu, je me suis à peine confessée, hier soir". Elle répondit : "Tu crois peut-être que, depuis hier soir, tu n'as pas offensé le Seigneur ? Permets que je te rappelle quelques détails. Quand tu étais en train de venir ici, la jeune fille qui t'aide s'estapprochée de toi pour te dire quelques mots, et parce que tu étais en retard, brusquement tu lui as répondu sans trop de courtoisie. Ce fut un manque de charité de ta part, et tu prétends ne pas avoir offensé Dieu... ? Sur la route que tu as parcourue pour venir ici, un autobus t'a gênée et t'a presque bousculée et tu as proféré une quantité de paroles contre ce pauvre homme, au lieu de venir à...
tracking img