Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (302 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le droit actuel tel que nous le connaissons est le travail de plusieurs siècles et tient ses sources des traditions romaines, germaniques, ou encore chrétiennes, du fait de laforte influence de l'Eglise sur l'Etat avant la laïcisation progressive de l'Etat et des ses organes. De plus, on attribue communément au mouvement de laïcisation du droit lemérite d'avoir posé le problème de la distinction du droit et de la morale. Le droit peut être défini comme étant l'ensemble des règles générales et impersonnelles visant ainsià gouverner la vie des Hommes en société et qui sont sanctionnées par la force publique. La morale, quant à elle, correspond aux règles admises par la conscience individuelleet qui sont sanctionnées en cas de non respect par la conscience elle-même ou par un individu ou groupe d'individu par le biais de la répréhension.
"On peut enfreindre leslois morales tout en respectant les lois du droit, et réciproquement, des règles juridiques peuvent exister sans l'existence de règles morales similaires. En effet, certainesrègles juridiques ne répondent pas à une logique morale. Par exemple, le Code de la route est constitué de réglementations telles que rouler à droite, ne pas dépasser leslimitations de vitesse, qui n'émanent en rien de la morale mais qui sont crées pour organiser la circulation. De plus, les sanctions qu'elle présente, c'est-à-dire les amendes, ou leretrait de points est également une création législative détachée de la morale et qui a pour seul but de limiter les infractions au code de la route. D'autres domaines du droitpeuvent être cités tels que la législation concernant la création d'une nouvelle entreprise, qui répond à des étapes administratives ne tirant pas ses sources de la morale.
tracking img