Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2947 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMENT PHILOSOPHER EN ISLAM ?
de Souleymane Bachir Diagne

Dis : "Sont-ils égaux ceux qui savent et les ignorants ?
Les hommes doués d'intelligence sont les seuls qui réfléchissent. "
(Sourate 39 - Az-Zumar - Verset 9)

Abou Houreira - qu'Allah l'agrée -
rapporte du Messager d'Allah ces propos :
"Cent degrés séparent la position du savant de celle du dévot.
Entre chaque degré, il y ala distance que couvre
un cheval au galop au cours de soixante-dix années."
Hadith Rapporté par Tirmidhi et Abou Daoud
      Les éditions Phoenix viennent de réussir un véritable tour de force avec la réédition de Comment Philosopher en Islam ? de Souleymane Bachir Diagne, devenu introuvable, seulement un an après sa première publication chez Panama. De ce livre important, on dira que deuxtypes de lecteurs n'en saisiront pas la pertinence : le paresseux et l'hermétique forcené. En effet,Comment philosopher en Islam ? est un texte bref mais dense et intelligent. Cela veut dire que sa lecture suppose une réflexion sur le sens pour s'épargner toute interprétation erronée, surtout pour ceux qui seraient tentés de limiter cette interprétation au titre. De la même manière, l'arrogance quiestimerait que l'Islam n'autorise pas la spéculation intellectuelle (un non-sens hélas répandu) ferait manquer une véritable occasion de saisir le caractère profus de la production intellectuelle en terre d'islam. Par une salutaire ironie, la paresse et l'orgueil sont deux défauts abhorrés par la religion musulmane. Donc, lire et réfléchir sur un livre qui associe dans le même appareil sémantiqueIslam et philosophie est licite. Il s'agit là d'une évidence que des penseurs comme Averroès ont posé il y a plusieurs siècles et que Bachir Diagne réactualise fort à propos. " L'évidence du fait n'excuse pas qu'on la néglige ", disait Lacan (1) lui-même. Pourquoi une telle mise au point ? Parce que simplement l'idée que le raisonnement rationnel, philosophique est incompatible avec la religionislamique est un des freins à la connaissance de l'islam. Bachir Diagne démontre justement que, ce n'est pas dans la tradition islamique que l'on irait en chercher l'argument de l'invalidité de la philosophie. D'abord, en expliquant pourquoi le Coran laisse ouverte la possibilité d'exercer de la raison, ensuite en proposant une véritable histoire des idées dans le monde musulman qui restitue laprofondeur de philosophes de grande valeur depuis le Moyen Âge.
      

Un champ propice à l'interprétatif

      Le premier enseignement que nous propose Souleymane Bachir Diagne, c'est que l'Islam a, dès son avènement, été un champ propice à l'interprétatif. Il est dit dans le coran, que Dieu invite le musulman à raisonner pour trouver les moyens d'affermir sa foi. La sourate que BachirDiagne rapporte dans son livre (p.107) " Ne considèrent-ils donc pas les chameaux comment ils ont été créés, et le ciel comment il est élevé, et les montagnes comment elles sont dressées, et la terre comment elle est nivelée " (Sourate 88/ Al Gasiyah, verset 17-20), est une invitation à réfléchir sur la création et l'Auteur de cette création. Ce que rappelle le fameux syllogisme " averoïste " ainsiposé : méditer sur ce qui est conduit à la connaissance de l'Auteur de toute chose. La connaissance de l'Auteur de toutes choses est une obligation. Par conséquent, méditer est une obligation. Donc, selon Averroès, philosopher est une… obligation légale, nous dit Diagne.
      On apprend aussi dans ce livre comment la question du sens se pose très tôt en Islam. La succession du Prophète Muhammad(PSL), par exemple, suscite des oppositions aux enjeux aussi bien politiques que théologiques. En ce sens que, le Législateur ne tranchant pas la question " Qui doit gouverner les croyants ? ", il a fallu spéculer pour légitimer à défaut de légiférer. Ce qui naturellement va créer le premier schisme important dans l'histoire de la religion. En plus de ce type de questions, d'autres comme le...
tracking img