Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Avant hier, La loi de finances 2010 a été définitivement adopté. Une fois n'est pas coutume, le Tiers des députés se sont "dérangés" pour voter la Loi la Plus importante de l'année. Toutes ensachant que durant les séances de discussion de la Loi, les députés étaient aux abonnés absents avec parfois pas plus de 6 parlementaires présents.

Cette loi de finances vient de montrer à quel point Nosélus se sentent concernés par l'avenir de Notre pays. C'est cette Loi votée aujourd'hui qui donnera ses fruits (pourris) dans un futur proche.

Sur un plan financier et d'investissements, on peutnoter le point positif du maintien d'un niveau d'investissements étatiques assez élevés. Mais qu'en est il de l'investissement privé, qui constitue l'autre Moteur de développement ?

Maintenant, ilest plus intéressant (fiscalement parlant) de spéculer sur un terrain vague que de créer sa propre entreprise. Pour les Entreprises qui veulent s'agrandir (sous forme d'augmentations de capital) severront surtaxer par rapport aux années précédentes.

Sur le Plan social, la Loi de finances 2010 prévoit de diminuer les impôts pour le revenu salarial et d'augmenter la Tranche d'exonération del'Impôt sur le Revenu : Une sorte de Leure pour faire taire les revendications syndicales.

Quand on sait que la Vie sera encore plus cher. Un exemple : la TVA sur les carburants passe de 7% à 10%.Cette augmentation aura certainement des répercussions sur le Pouvoir d'achat des ménages.
Les Boissons gazeuses (Coca et Compagnie) seront toujours subventionnées par l'état : qui vise selon Lacoalition "à la préservation du pouvoir d'achat des citoyens, ajoutant que cette matière subventionnée doit bénéficier aux couches les plus démunies."

Comme Si Coca fait partie du repas quotidien duMarocain Et que le patrons de Coca sont les couches les Plus démunies.

Le Gouvernement a aussi refusé un amendement sur la création d'un fond de solidarité pour les Femmes divorcées et sans revenues...
tracking img