Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
«Achever au dehors l’œuvre commencée dans le temple.»

L’un de nos FF( m’a dit en plaisantant : « encore faut-il l’avoir commencé à l’intérieur ! ».

Enfin, je crois qu’il plaisantait. Car cette phrase du rituel nous renvoie à la récurrente question : « Pourquoi suis-je devenu F(( ? »

Bien sûr nous nous sommes maintes fois posé la question ? N’est-ce pas mes FF( ?

Au-delà desmotivations qui sont propres à chacun, il est utile, me semble t-il, de s’interroger sur l’idée que nous nous faisons de « notre » F(M(, sur la compréhension que nous en avons.

Non seulement aucun d’entre nous n’ignore ce que cela veut dire, mais qui plus est, personne ne l’oublie jamais. Non ?

Notre Napoléon 1er, de retour de Russie, avait dit: « du sublime au ridicule, il n’y a qu’un pas… »Encore faut-il avoir connu le sublime…

Plus sérieusement, de même que la méthode maçonnique. nous enseigne une façon d’échanger, de travailler sur soi, d’élever, comme nous le disons, nos cœurs en fraternité, il appartient à chacun de nous de travailler au perfectionnement de l’humanité et donc, tout d’abord, de lui-même.

Mais sans parler de sublime, nos ambitions sont bien plus raisonnables, oùplaçons-nous la barre ?

C'est-à-dire quelle qualité souhaitons-nous pour nos échanges ?

Nous le savons, la qualité du travail fait le F(Maç( , mais le F(Maç(  a la qualité du travail qu’il mérite.

L’un se nourrit de l’autre, et notre Loge, par exemple, n’aura que l’égrégore dont elle est capable. C’est chacun d’entre nous qui en est l’auteur.

Il nous est arrivé d’entendre dire que laF(M( peut nous décevoir, nous décourager, mais ce que nous oublions, c’est que la F(M( ne déçois pas, ne décourage pas, ce sont les F(Maç(  qui peuvent décourager ou décevoir, et les F(Maç(  c’est nous…

Lorsque l’on vient travailler en F(M(, posons-nous la question : « Et moi, qu’est-ce que je fais pour la F(M(, quel travail suis-je en mesure de fournir, suis-je dans la comparaison ou dans laconstruction ?

En effet, en F(M( comme dans beaucoup d’activités sociales, culturelles ou philosophique, c’est l’individu qui fait le groupe. De même, une Pl( n’a d’intérêt que pour la réflexion qu’elle suscite et l’évolution qu’elle offre pour celui qui l’écrit et pour celui qui l’écoute.

Nous sommes souvent questionnés sur la place de la GLF( au sein de l’ordre Maç( et, plus généralement,du rôle et que nous sommes sensés tenir au sein de notre société. Débat récursif s’il en est.

Certes, nous pouvons parfaitement comprendre que les instances qui nous dirigent, c’est l’une de leurs missions, s’interroge et nous interroge sur cette problématique.

Néanmoins, au niveau du F(Maç(  que je m’efforce d’être au quotidien, outre mon attitude, mon travail en loge dans le respect de mesengagements et la contribution, aussi modeste soit-elle, que j’essaie d’apporter, la question qui se pose encore et toujours c’est :

« Et tout ça pour quoi faire ?… »

Pourquoi suis-je devenu F(Maç(  ?

Quelle désir ai-je pour la F(M(, pour notre atelier et enfin et surtout pour moi-même ?

Comme disait le philosophe : « Maître de l’univers sans l’être de moi-même, je ne suis que l’ombrede l’âme humaine ».

Venir en L( ne suffit pas, encore faut-il y être. Le rituel en cela nous le rappelle, puisque nous avons laissé nos métaux à la porte du temple et que nos regards se sont tournés vers la lumière.

Mais une fois dehors…

Achever au dehors, ne serait-ce pas l’idée selon laquelle, nous le savons bien, il n’y a rien de définitif, rien d’acquis. Mais, une fois que nousavons dit cela, une fois que le but paraît identifié, une fois que la démarche du travail entrepris dans le temple est engagée, comment traduit-on ces spéculations et autre introspections, en actions ?

Bien sûr, nous savons que notre travail au sein de l’atelier nous fait gravir des échelons : élévation au grade de Comp(, exaltation à la Mtse(, mais si nous avons acquis quelques connaissances,...
tracking img