Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1544 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie et Bibliographie
Molière (1622- 1673)
| Cette biographie vous est proposée par alalettre.com, site dédié à la littérature et partenaire de LibrisZone. | |

"Molière, ce grand peintre de l'homme tel qu'il est" Stendhal
> Biographie
> Bibliographie
Parce qu'il était comédien, Molière n'a pas été élu à l'académie française. Parce qu'il n'a pas abjuré cette profession, il n'a pu,à l'issue de la quatrième représentation du Malade imaginaire, alors qu'il était en train de mourir d'une hémorragie, et malgré son souhait, recevoir les derniers sacrements. Il a échappé de peu à la fosse commune et n'a pu être inhumé que grâce à l'intervention de Louis XIV auprès de l'évêque de Paris. Il a été enterré de nuit, sans aucune cérémonie.
Pourtant aujourd'hui , spontanément, lorsquel'on veut évoquer la langue française, on parle de la langue de Molière. Et s'il ne fallait citer qu'un seul auteur pour incarner la comédie à la française, nul doute que ce serait lui.
Molière n'a vécu que pour le théâtre. Il a incarné le théâtre, y jouant tous les rôles : comédien, metteur en scène, directeur de troupe et auteur. Et même s'il connut des difficultés comme directeur de troupe oucomme auteur, il bénéficia d'une immense notoriété, aussi bien auprès du public, que de la cour ou de ses pairs. Ce succès, il le dut à ses talents d'acteur comique, à sa qualité d'animateur de troupe mais aussi, bien sûr, à son génie d'auteur.
En tant qu'auteur, Molière parvient à hisser la comédie, alors considérée comme un art mineur, au rang de la tragédie. Il réussit à réaliser la synthèsede plusieurs genres tels que la farce, la comédie italienne ou la comédie d’intrigues. Observateur attentif des mœurs de son temps, il sait en dégager une image tantôt ironique tantôt attendrie.
Et Molière n'hésite pas à s'engager, ce qui lui vaut des tas de détracteurs. Tour à tour il s'attaque aux précieuses ridicules ou aux bourgeois vaniteux, aux faux dévots et aux vrais avares, aux médecinsignorants et aux femmes savantes. Il se plaît à condamner le ridicule des conduites excessives, à dénoncer l'erreur, et à rendre hommage à la spontanéité.
Comme Shakespeare ou Goethe, Molière incarne la langue et la culture de son pays, ce qui fait dire à Jean d'Ormesson : "Au même titre que Hugo, que la baguette de pain, que le coup de vin rouge, que la 2CV Citroën et que le béret basque,Molière est un des mythes fondateurs de notre identité nationale".
Thibault Doulan
BIOGRAPHIE
1622 : Naissance à Paris de Jean-Baptiste Poquelin, fils d'un marchand tapissier, fournisseur officiel de la Cour 

1632 : Mort de sa mère

1635 : Jean-Baptiste entre au collège de Clermont (actuel lycée Louis le Grand). Il a pour condisciple le prince de Conti, qui deviendra l'un de ses protecteurs1640 : Il suit des études de droit pour devenir avocat, titre qui permet alors l’achat d’une charge dans la justice ou l’administration.

1641 : Jean-Baptiste est reçu avocat

1643 : Il renonce à la possibilité de promotion sociale que lui offre ce diplôme. Il décide, contre l’avis de son père, de devenir comédien. Avec sa maîtresse Madeleine Béjart, une comédienne déjà connue, la famille decelle-ci et quelques autres comédiens, il fonde la compagnie théâtrale l’Illustre-Théâtre.
Il prend le nom de Molière. Les raisons qui l'ont incité à choisir ce pseudonyme n'ont jamais été élucidées.

1645 : Au printemps, la troupe l’Illustre-Théâtre fait faillite
Emprisonné pour dettes en Août, Molière est libéré deux jours plus tard, grâce à l'intervention de son père . La même année, il quitteParis, avec la troupe de Charles Dufresne. Ils vont parcourir l'ouest et le sud de la France pendant plus de treize ans

1650 : Molière devient le directeur de la troupe de Charles Dufresne

1653 : Le Prince de Conti parraine la troupe de Molière. Il la prendra sous sa protection jusqu'en 1657.

1655 : Molière devient auteur dramatique. Il écrit l'Etourdit, qui est joué à Lyon

1656 :...
tracking img