Documents de cours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4716 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT DES ALIMENTS AFRICAINS SUR LE
MARCHE EUROPEEN DES ALIMENTS ETHNIQUES DE MASSE

Thème : l’Afrique, une valeur d’avenir sur le Marché des Produits Alimentaires Ethniques de masse en France et en Europe

Définition

DE PLUS EN PLUS VISIBLES SUR LES CIRCUITS EUROPÉENS DE DISTRIBUTION DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES, LES ALIMENTS ETHNIQUES PEUVENT ÊTRE DÉFINISCOMME DES ALIMENTS TRANSFORMÉS, ALIMENTS FRAIS ET INGRÉDIENTS PRÉSENTANT UN FORT MARQUAGE CULTUREL OU PORTEURS D’IDENTITÉ EXPRIMANT UNE CULTURE ALIMENTAIRE INCONNUE ET NOUVELLE POUR LES EUROPÉENS. CONSOMMÉS À L’ORIGINE PAR LES COMMUNAUTÉS ISSUES DE L’IMMIGRATION NATIONALE (EX. LES MARTINIQUAIS EN FRANCE) ET DE L’IMMIGRATION EXTRA-EUROPÉENNE (EX. LES AFRICAINS), CES ALIMENTS CONSTITUENT, AVEC LESPRODUITS DE TERROIR, LES PRODUITS À FORTE IDENTITÉ (PAFI). LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR CONSOMMATION EN FRANCE ET EN EUROPE S’EXPLIQUE PAR PLUSIEURS FACTEURS DONT LE DÉVELOPPEMENT DES VOYAGES À L’ÉTRANGER, LE DÉVELOPPEMENT DES RESTAURANTS ÉTRANGERS DANS LES GRANDES VILLES EUROPÉENNES, L’INTERNATIONALISATION DES ÉCHANGES, LE DÉVELOPPEMENT DE LA MULTICULTURALITÉ DANS LES GRANDES VILLES EUROPÉENNES, LAPLACE GRANDISSANTE DE LA DIFFÉRENCE OU DE LA VARIATION ALIMENTAIRE DANS LES MODÈLES DE CONSOMMATION DES EUROPÉENS ET L’ENVIE DE DÉCOUVRIR D’AUTRES CULTURES À TRAVERS L’ALIMENTAIRE, L’HABILLEMENT, LA MUSIQUE ET L’ART.

TYPOLOGIE ET DÉBOUCHÉS

ON DISTINGUE LES ALIMENTS ETHNIQUES AUTHENTIQUES QUI SONT DESTINÉS AUX PERSONNES CONNAISSANT LEUR UTILISATION (CAS DE LA DIASPORA) ET LES ALIMENTSETHNIQUES AUTHENTIQUES MARKETÉS QUI EUX SONT ADAPTÉS À LA CONSOMMATION DES PERSONNES IGNORANT CES PRODUITS.
LES PREMIERS SONT IMPORTÉS PAR DES CIRCUITS SPÉCIALISÉS CONSTITUÉS PAR DES IMPORTATEURS SPÉCIALISÉS, (EX. LES FRÈRES TANG POUR LES PRODUITS ASIATIQUES, RACINES POUR LES PRODUITS AFRICAINS,…) POUR ÊTRE ÉCOULÉS DANS LES RESTAURANTS « ETHNIQUES » ET LES ÉPICERIES EXOTIQUES TENUS PAR DES PERSONNESISSUES DE L’IMMIGRATION. CES DEUX TYPES D’ÉTABLISSEMENTS SONT IMPLANTÉS SOIT DANS LES BANLIEUES À FORTE CONCENTRATION D’IMMIGRÉS OU DANS CERTAINS QUARTIERS DES GRANDES VILLES EUROPÉENNES, SOIT DANS DES ZONES DE CONCENTRATION DES COMMERCES VISANT LES POPULATIONS IMMIGRÉES (EX. CHÂTEAU ROUGE À PARIS, MARKET BRIXTON À LONDRES ET MATONGUÉ OU PORTE DE NAMUR À BRUXELLES). ADAPTÉS À LA VENTE EN LIBRESERVICE, LES SECONDS SONT COMMERCIALISÉS EN CONSÉQUENCE DANS LA GRANDE DISTRIBUTION ET ATTEIGNENT UN PUBLIC PLUS LARGE CONSTITUÉ EN MAJORITÉ PAR LES EUROPÉENS À LA RECHERCHE DE NOUVELLES SAVEURS.
DE MANIÈRE GÉNÉRALE, ON CONSTATE SUR TOUS LES MARCHÉS EUROPÉENS, QUE L’IMMIGRATION D’UN PAYS, CONSTITUE LE MEILLEUR FACTEUR D’INTRODUCTION DES PRODUITS ETHNIQUES SUR LA POPULATION ÉLARGIE DU PAYS.
ABRITANTUNE POPULATION IMPORTANTE ISSUE DES ANCIENNES COLONIES AFRICAINES. DE MÊME, ON CONSTATE QUE LES JEUNES DE CES PAYS SONT DE PLUS EN PLUS SÉDUITS PAR CERTAINES COMPOSANTES DE LA CULTURE AFRICAINE. LE SUCCÈS DE L’UTILISATION DU DJEMBÉ, INSTRUMENT DE MUSIQUE TRADITIONNELLE OUEST AFRICAINE, EN EST UNE PARFAITE ILLUSTRATION.

UN MARCHÉ EUROPÉEN ALIMENTAIRE ETHNIQUE DE MASSE (GRANDE DISTRIBUTION ETRESTAURATION HORS FOYER) EN PLEINE EXPANSION, OÙ L’AFRIQUE EST AUJOURD’HUI ABSENTE, MALGRÉ SON POTENTIEL.

Les Chiffres – clé du marché :

• EN EUROPE PRÈS DE 10 MILLIARDS D’EUROS DE CA EN 2004 (+ 60% DEPUIS 1992), CE MARCHÉ CONSTITUE LA VOIE DE DÉVELOPPEMENT DES ALIMENTS ETHNIQUES.
• 7 MILLIONS DE REPAS EXOTIQUES SONT PRIS CHAQUE JOUR EN FRANCE.
• UN NOUVEAU RESTAURANT SUR DEUX OUVRE ÀPARIS SUR UN CONCEPT DE CUISINE ETHNIQUE. LE GROUPE BERTRAND, LEADER DANS LA RESTAURATION ETHNIQUE VIENT D’OUVRIR LE PREMIER RESTAURANT TRANS-AFRICAIN EN PLEIN CœUR DE PARIS, « IMPALA LOUNGE » ET CONNAÎT UN SUCCÈS CONSIDÉRABLE AUPRÈS DE LA CLIENTÈLE PARISIENNE. UNE FORMULE FRANCHISÉE POUR L’IMPLANTATION EN FRANCE DE CE RESTAURANT EST EN COURS D’ÉTUDE.
• 75% DES FRANÇAIS ONT CONSOMMÉ AU MOINS...
tracking img