Documents francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (913 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire Composé Racine Phèdre ;
Acte I, scène 1.

Introduction
Nous sommes au 17ième siècle lorsque le théâtre obtint ses lettres de noblesse au cours de ce siècle et devint ainsi le Siècledu Théâtre. Le succès littéraires grandissant ; de nombreux poètes tels que Molière, Corneille ou encore Racine trouvèrent ainsi le moyen de communication directe avec leur auditoire pour un théâtreclassique. Ainsi le classicisme naît ; c’est un mouvement littéraire et artistique qui débute au milieu de ce siècle. Ce terme désigne les œuvres qui prennent pour modèle l'art antique et la recherchedu vraisemblable. Avec comme précepteur Jean Chapelain et l'abbé d'Aubignac, ils définissent les règles du théâtre classique et diffusent ce goût auprès du public mondain des salons qu'ilsfréquentent.
Le texte que nous allons étudier est un extrait d’une œuvre théâtrale de Jean Racine (1639-1699) qui est un auteur très connu au cours de cette période. Ce passage se situe à l’ouverture de lapièce Phèdre écrite en 1677 qui est une tragédie de l’âge classique. Nous allons plus précisément étudier les vers 34 à 113 de l’Acte I Scène 1, considéré comme exposition dans l’œuvre ; nous allons nousintéressé à cette scène composée de multiples répliques mais aussi d’une longue tirade qu’entretient Hippolyte envers Théramène.
Dans une première partie, nous allons nous intéressé auxcaractéristiques des aveux d’Hippolyte à son confident Théramène, puis analyserons d’autre part les relations qu’entretiennent les personnages entre eux et leurs caractères.

I Une scène d’aveu
A_ Unquiproquo envers le confident d’Hippolyte (Théramène)
Hippolyte se confie à Théramène son ami depuis l’enfance v66-67 ; il avoue ses sentiments amoureux envers Aricie et souhaite la fuir. Il y a une miseen place d’un quiproquo ; Théramène croit que l’hostilité de Phèdre fait fuir Hippolyte (V 37à 47) il ne comprend pas la raison pour laquelle Hippolyte veut fuir ;
Or Hippolyte fuit en vérité...
tracking img