Documents sur l'alcool et les jeunes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1536 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les jeunes face au risque alcool

Chez les jeunes, comme chez les adultes, l’alcool est la substance psychoactive la plus
consommée en France. Les jeunes ont cependant des modes de consommation spécifiques,
qui présentent un point commun avec ceux des adultes : un important clivage selon le sexe.
A/ Comportements des jeunes face aux boissons alcoolisées

1. ExpérimentationL’expérimentation d’alcool est très élevée chez les préadolescents : en effet, à l’âge de 12 ans, 70% des garçons et 63% des filles ont déjà consommé de l’alcool au cours de leur vie. L’expérimentation progresse ensuite lentement jusqu’à 16 ans et se stabilise autour de 90% pour les 2 sexes.

2. Consommation récente

La consommation d’alcool dans l’année écoulée augmente avec l’âge et se stabilise aprèsl’adolescence : 60,5% des garçons et 53,4% des filles de 12 à 14 ans ont consommé de l’alcool au cours des 12 derniers mois. Chez les 15-19 ans, comme chez les 20-25 ans, environ 8 garçons sur 10 et 3 filles sur 4 sont concernés.

3. Fréquence de consommation

La consommation régulière d’alcool augmente avec l’âge : à 14 ans, elle concerne 4% des garçons et 1% des filles. A 17 et 18 ans,un peu plus d’un garçon sur 5 consomme régulièrement de l’alcool, contre environ 7% des filles. Dans cette tranche d’âge, le clivage garçons/filles s’accentue lorsque la fréquence de consommation augmente.

La consommation quotidienne est très rare chez les jeunes, sauf chez les hommes de 20 à 25 ans où elle concerne environ une personne sur 20. La proportion de consommateurs hebdomadairesaugmente régulièrement avec l’âge : entre les tranches d’âge 12-14 ans et 20-25 ans, elle passe de 4,8% à 43,7% chez les garçons et de 3,0% à 20,3% chez les filles.
Chez les 12-25 ans, les quantités bues augmentent également avec l’âge.

4. Ivresse

Chez les 12-25 ans, l’ivresse au cours des 12 derniers mois augmente fortement avec l’âge, tandis que le clivage garçons/filles s’inverse et secreuse. Entre 12 et 14 ans, 2,4% des garçons et 3,3% des filles déclarent avoir été ivres dans l’année écoulée. Ces proportions passent respectivement à 32,4% des garçons et 19,0% des filles chez les 15-19 ans. Si entre 20 et 25 ans, la prévalence de l’ivresse chez les filles est similaire 20,1%, chez les garçons, en revanche, elle est encore augmentée et concerne 48,3% d’entre eux.

L’ivresserégulière, au moins 10 fois dans l’année, quasi-nulle jusqu’à 15 ans, est ensuite très largement masculine : elle concerne 5,1% des garçons et 1,3% des filles de 16 à 17 ans.. Chez les 17-18 ans, ce sont 11,0% des garçons et 2,9% des filles qui sont concernés

5. Modes de consommation

| Près du tiers des 12-25 ans consomment de l’alcool le samedi. Ce sont les 20-25 ans qui sont les plusconcernés par cette consommation du |
|samedi. D’après le Baromètre santé 2005, le samedi est le jour où les quantités consommées sont les plus importantes : 3,7 verres en moyenne |
|pour les 15-19 ans, 4,5 pour les 20-25 ans. |
|6. Nature des boissons consommées|
|Les jeunes se distinguent également des adultes par la nature des boissons alcoolisées qu’ils consomment : alors que le vin est la boisson la |
|plus consommée dans la population française, il l’est peu parmi les 12-25 ans. A l’inverse, la bière et les alcools forts sont plus consommés |
|par les jeunes, lesconsommateurs étant plus nombreux chez les garçons que chez les filles. |
| |
|Seulement 34 à 40% des étudiants qui consomment de l’alcool au moins 2 fois par mois ne consomment jamais de « premix »....
tracking img