Doha

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (874 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Economie Générale :

L’ECHEC DU CYCLE DE DOHA ET LES SOLUTIONS ENVISAGEABLES

L’OMC (organisation mondiale du commerce) repose sur le principe de la négociation. Elle regroupe 153 pays etconcerne le commerce international de biens et services à l’échelle mondiale. Les négociations sont faites au sein de « rounds » ou cycle. Depuis 2001, nous somme dans le cycle de Doha, cependant denombreuses difficultés sont rencontrées. Nous allons dans un premier temps préciser les grandes lignes de ce cycle ainsi que les causes possibles de cet échec et dans un second temps nous verrons lesdifférentes solutions envisageables.

I/ LES GRANDES LIGNES DU CYCLE DE DOHA ET LES CAUSES POSSIBLES DE L’ECHEC :
1) LES GRANDES LIGNES DU CYCLE : (annexe 4)
L’essentiel de ce round porte surl’agriculture et sur l’amélioration de l’accès au marché des pays riches pour les produits agricoles des pays en développement (PED), et tout cela dans le respect du développement durable. Le développementdurable se définit comme « un mode de développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » selon le rapport deBrundtland de 1987.

2) LES CAUSES POSSIBLES DE L’ECHEC :
a) UNE CERTAINE HETEROGENEITE ENTRE LES PAYS MEMBRES DE L’OMC : (ANNEXE 1)
L’OMC regroupe 153 pays qui ne sont pas sur le même piedd’égalité. En effets, dans les 153 pays, il y a des pays développés, des pays émergents et des pays en développement, ce qui montre une certaine hétérogénéité, tant sur le point développement que sur le point« poids » au sein des décisions. De part le nombre de participants aux décisions et de part leur hétérogénéité, il est difficile de trouver un accord qui va satisfaire tout le monde.
De plus,l’incapacité de mener à terme les négociations, fragilise l’OMC. La difficulté de trouver un accord commun entre les pays, il en résulte une multiplication des accords commerciaux régionaux. On tend...
tracking img