Doit-on respecter le vivant?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1499 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie

Sujet: Doit-on respecter le vivant?

Tout d'abord, pour mieux comprendre le sens réel de la question, interrogeons nous sur les termes principaux du sujet, qui sont le respect et le vivant:

Le "respect" représente une notion qu'on peut qualifier de vague. Cela désigne d'abord le sentiment de déférence ressenti par le subordonné pour son supérieur, et manifesté par sasoumission à l’autorité. Le contraire du « respect » est, par exemple, l'insubordination. Dans une vision plus large qui nous vient de Kant, le respect désigne le sentiment par lequel une personne reconnaît un autre être humain comme une fin et non comme un moyen. Il s’agit ici d’une reconnaissance de la dignité humaine chez autrui. Cela se rapproche donc de l'anti-discrimination. Il s’oppose au mépriset à l’irrespect. Assez proche de cette conception, « le respect » peut également désigner l’affirmation d’une égalité en droits entre concitoyens (le respect de la présomption d’innocence, par exemple). Ces deux acceptions larges correspondent au sens contemporain qu’on donne de préférence à ce mot - et on retrouve quelque peu, dans ce sens proche, le sens strict puisqu'on parle de "respect dela loi" au sens d'obéissance à la loi. Enfin, dans le sens élargi, le mot désigne une obligation morale (et parfois légale) de protéger un bien extérieur. Il s’oppose à la destruction ou à l’imprudence.

On le constate facilement : il y a différentes définitions, parfois très opposées, qui rendent donc cette importante valeur plutôt flou lorsqu'on l'aborde en profondeur.

Du reste, ilconvient de tenir compte de la dimension très contestable de cette notion dans chacune de ses acceptions. Au sens strict, le respect se présente comme une valorisation contestable de la servilité. Au sens élargi, entendu comme acte singulier de reconnaissance, il laisse entendre que cet acte constitue un effort inhabituel, voire exceptionnel : on ne respecterait autrui qu’à l’issue d’une sorte dedénaturation, ou d’une violence faite à soi-même (fût-elle seulement mentale). Le fait même, du reste, d’accorder son respect à autrui malgré une divergence d’opinions dévalue, précisément, l’opinion d’autrui, comme si elle n’avait qu’une importance secondaire. Dans le sens élargi enfin, cette protection présuppose la faiblesse de l’objet extérieur.

Le vivant peut, quant à lui se définir de troismanières. La pensée classique dit que le vivant représente un être animé du principe de évolution (un arbre, par exemple, pousse grâce à lui seul). Une définition plus actuelle montre que le vivant est tout être capable de reproduction et de respiration. Enfin, nous pouvons affirmer que le vivant englobe trois espèces différentes: l'humain, l'animal, et le végétal.

De plus, par rapport à laquestion en elle-même, nous pouvons dire que dans "Doit-on ... ?", "on" désigne l'humanité entière. La question du devoir montre que c'est un acte qu'il faut faire, qu'il serait préférable d'accomplir. Dans un sens plus fort, le sentiment d'obligation peut également être entendu par cette notion de "devoir".

Nous pouvons à présent reformuler la question en nous basant sur le respect vu par Kant:devons-nous reconnaître une forme d'égalité entre le vivant et les humains, au motif que les vivants seraient des fins et non des moyens ?
Pour répondre à cette question, nous allons dans un premier temps observer que l'humain est, au final, un vivant parmi d'autres. Puis dans un second, nous étudierons le manque de respect de l'homme vis à vis des autres espèces sur Terre.

À travers sesthèses, Darwin nous a montré qu'il existe un lien très important entre l'humain et les autres espèces vivantes. Sa théorie de l'évolution permet, en effet, de remarquer que l'humain n'est qu'une branche parmi d'autres dans l'arbre généalogique qu'il a établi. Proches cousins les uns des autres, nous éprouvons pour le vivant une forme d'attention qu'on accorde pas forcément à d'autres choses se...
tracking img