Dom juan acte 1 scene 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (721 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nous verrons dans un premier temps l’éloge du valet pour le tabac avant de porter notre attention sur la description que celui-ci fait de la trame.



I. Un éloge déroutant



Une répliquesurprenante



- La pièce semble se débuter in mediares : le rideau s’ouvre sur une action déjà débutée.

- S’en suit le début de la réplique de Sganarelle ; celui-ci fait l’éloge du tabac en «tenant une tabatière ». La singularité se pose ici par le fait que le personnage encense un bien matériel superficiel sans grande qualité.

- Cet éloge se manifeste par des compliments tels que : «passion des honnêtes gens », « réjouit et purge les cerveaux humains », « qui vit dans tabac n’est pas digne de vivre », « introduit les âmes à la vertu », « apprend [...] à devenir honnête homme »,« d’honneur », « de vertu »... Ainsi pour Sganarelle, le tabac est incontournable et a des propriétés qui rendent les consommateurs honnêtes et vertueux.

- « passion », « purge », « réjouit », «instruit », « digne », « vertu », « ravi », « souhait » conforte les louanges faites par le personnage.

- On note aussi « on court en donner au-devant du souhait des gens » ou encore « on est ravid'en donner à droite et à gauche ». Ces expressions montrent l’allégresse que l’on éprouve avec le tabac.

- De plus, dans son réquisitoire, on sent que Sganarelle ne maîtrise pas son sujet ce qui lerend comique. Ainsi il nous parle d’Aristote dans « Aristote et toute sa philosophie » or il n’existait pas de tabac dans l’Antiquité. De plus, le language est simple, les termes redondants, etcertaines expressions mal employées (« si bien donc » ne convient pas avec le reste de la phrase).

Ainsi l’éloge que Sganarelle fait pour un bien futile en début de pièce est surprenant.



Unetirade structurée



- Sganarelle, ou plutôt Molière, énonce dès le début du texte sa thèse : « il n’est rien d’égal au tabac ».

- Un paragraphe décomposable en deux (éloge / histoire)

- Les...
tracking img