Dom juan acte ii scene 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (830 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dom Juan, Molière

Etude le l’acte II, scène 2

Introduction:

Dom Juan est une des pièces les plus appréciées du public. Écrite en 1665, d’après une œuvre de Tirso de Molina, c’est unepièce qui est envoûtante et qui, aujourd’hui est devenue un véritable mythe. Cette pièce décrit un personnage infidèle, séducteur, libertin et blasphémateur : Dom Juan. Jeune noble vivant en Sicile,accompagné de son fidèle valet Sganarelle, il accumule les liaisons amoureuses, séduisant les jeunes filles nobles et les servantes avec le même succès. Seule la conquête l'intéresse et les jeunes femmes,aussitôt séduite, sont abandonnées, même après un mariage.

La scène que nous allons étudier est la deuxième de l’acte II. Ici, Dom Juan nous montre ses techniques de séducteur face à la pauvreet naïve paysanne Charlotte. Il entreprend un véritable éloge pour tenter de s’emparer de son cœur. Pour répondre à la problématique suivante « Quelle est le paradoxe de cet éloge ? » nousdévelopperons deux axes : la technique de Dom Juan puis le comique de cette scène.

I- La technique de Dom Juan

Après avoir dressé son portrait moral à l’acte précédent, Dom Juan montre ici toute sadextérité de séducteur. Cette scène fait véritablement l’étal des différentes façons de séduire une femme. Face à Charlotte, Dom Juan emploie de nombreux détours pour parvenir à ses fins : obtenir lapaysanne.
• Il lui fait un véritable éloge en ne cessant jamais de la complimenter « Ah la belle personne », « Peut-on voir rien de plus agréable ? »… souvent de manière hyperbolique « les plusbelles du monde », « autant en un quart d’heure qu’en six mois ». Il décide même de donner une certaine confiance en elle à Charlotte « ce n’est qu’à votre beauté que vous en êtes redevable ».
• Lechamp lexical du religieux « profaner », « Ciel », Dom Juan évoque enfin de manière claire et concise, sa volonté future : épouser Charlotte. « Je vous aime de tout mon cœur ». Dom Juan, non...
tracking img