Dom juan acte ii scene 3

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (489 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’acte II s.3 se déroule à la campagne avec 4 personnages qui sont Dom Juan, Sganarelle, Charlotte et Pierrot. Ce dernier vient de sauver D J d’une noyade et il apprend que sa promise désire semarier avec D J.
Plusieurs comiques contribuent au côté amusant de ce texte. Tout d’abord nous évoquerons le comique de gestes à travers la violence de D J sur Pierrot. De nombreuses didascalies comme «poussant » [l.1] répété à la ligne 4 et 7 nous permettent de visualiser sa violence. Nous retrouvons cette dernière dans les didascalies « soufflet » situés 4 fois en peu de lignes [l.17] et [18(3x)]; le geste est également refait en fin de scène. Ce comique de gestes est également drôle à travers l’indication scénique donnée par « s’éloignant » [l.38] ; les 2 personnages se repoussent ets’attirent comme dans un jeu de cache-cache.
D’autre part le comique de situation contribue à donner un côté amusant à ce texte. En effet nous avions appris dans l’acte II scène 2 que Charlotte avait étédemandé en mariage par D.J comme nous le montre l’expression « que je devienne Madame » [l.28]. Elle croit faire preuve de gentillesse en affirmant à Pierrot qu’il continuera d’occuper une placeimportante ; elle concrétise ce sentiment en lui disant « tu apporteras du beurre et du fromage » [l.30]. N’observons-nous pas une nouvelle situation comique chez Sganarelle ? Dans sa réplique finaleSganarelle a 2 interlocuteurs que sont D.J et Pierrot. Il semble établir une relation égalitaire avec son maître en lui donnant un conseil ; il utilise 2 impératifs dans la phrase « laissez là » [l.49]. Ils’adresse à Pierrot en utilisant également des impératifs comme les verbes « écoute » « retire » « dis » [l.51].
Le comique de mots contribue aussi au côté amusant de ce texte, notamment grâce auvocabulaire des paysans comme nous le montre par exemple l’adverbe « Quemment ? » [l.12] à la place de comment. Les jurons de Pierrot sont nombreux, mais nous pouvons citer par exemple « Jerniquenne »...
tracking img