Dom juan, acte i scene 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (356 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Après un éloge burlesque du tabac et une autre longue tirade où il dénonce l’histoire de Dom Juan avec Don Elvire, arrive enfin Dom Juan qui répond aux remontrances de son valet d’une longue tiradelui aussi, montrant d’une part son portrait assez libertin à travers l’exposé de sa doctrine amoureuse, qui dans un deuxième temps montre un plaidoyer brillant.

2) Un brillant plaidoyer.Molière nous dresse un portrait conforme à se qu’on attendait de Dom Juan, un Dom Juan conquérant. Mais son valet nous donner plutôt un portrait péjoratif de son maître, alors qu’on assiste à un hommerempli d’intelligence. En effet, on nous montre un homme qui déborde de plaisir, des expressions intenses « rien de si doux », l’utilisation de verbe de perception comme « voir, gouter, je me sens » quiprovoque des émotions « larme, soupir, ravir » montrant la nature, « la nature nous oblige ». Le chant lexical de l’amour « douce, amour, charmes » qui montre que c’est un séducteur.
Mais Dom Juann’est pas un séducteur, mais séduit. Dom Juan est passif et soumis, charmé et conquis par les femmes, Dom Juan ne fait tomber les filles qu’après qu’elles soient tombées, il se dit victime de sa beauté. Ilne peut pas résister à la tentation !
Mais c’est avant tout un virtuose, qui sait utiliser les mots. Il se sent indigner par les propos de son valet « Quoi, Tu veux ». Il mélange 1ère et 3èmepersonne, utilisant un « on » général et un « pour moi » qui marque qu’il va se confier. Il parle dans un langage soutenu, dans un registre lyrique (1ère personne et champs lexical de l’amour), uncontraste de la violence dans la conquête amoureuse (oxymore « douce violente ») puis du registre épique avec la séduction comme technique militaire, comparaison avec Alexandre. C’est un discours construitavec des connecteurs, une ouverture et une conclusion et des arguments pertinents. On remarque que Sganarelle reste bouge bé devant la tirade de son maitre, qui ne l’interromps pas. Le discours de...
tracking img