Dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1930 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
*****
******
1 ère S

Vous ferez un commentaire comparé des textes :
« Le pin des Landes » de Théophile Gauthier et
« L’albatros » de Charles Baudelaire

C’est au milieu du XIXème siècle que se développe en Europe, une nouvelle sensibilité poétique : le romantisme. Théophile Gautier et Charles Baudelaire font partie de ces poètes dits « maudits », mal compris des gens de l’époque.Ils sont à la fois victimes et bienfaiteurs de l’humanité. C’est dans ce contexte littéraire qu’on été rédigés les deux poèmes que nous nous proposons d’étudier : « Le pin des Landes », extrait du recueil España de Théophile Gautier et « L’albatros » de Charles Baudelaire, extrait des Fleurs du Mal. Ces deux poèmes s’inscrivent parfaitement dans le mouvement romantique puisque les poètes ontréussi à transmettre au lecteur, leur désespoir, leur sentiment d’être seuls, debout face au monde. « Le pin des Landes » a été publié en 1845 et « L’albatros », en 1861. Cette proximité de temps peut sans doute expliquer leur ressemblance. En effet, les deux poèmes reposent sur une métaphore filée et chacun des auteurs tentent d’expliquer leur conception de la poésie : la grande poésie est issue dela douleur (ce qui rejoint la conception romantique). Les deux poèmes ont une structure identique, fondée sur l’allégorie du poète. Ce dernier donne une image douloureuse de lui-même. Nous verrons enfin le sens symbolique de l’art poétique.
[pic]

« L’albatros » et « Le pin des Landes » se ressemblent par rapport à leur forme, leur même principe d’allégorie du poète et par certainesformulations. Cependant, les deux poèmes se différencient selon un point important : chez l’un le comparant est un animal, chez l’autre, un végétal.
Les deux poèmes ont une structure pratiquement identique : ils sont en alexandrin composés de quatre quatrains en rimes croisées. Ils peuvent être divisés en deux parties : la première strophe évoque un pin ou un albatros tandis que la dernière offre uneréflexion sur le « poète ». Les trois premiers quatrains sont opposés au dernier qui joue le rôle de conclusion de l’allégorie. Nous pouvons alors parler d’un écho entre la dernière et la première strophe.
« L’albatros » et « Le pin des Landes » sont fondés sur une double comparaison. Avec un système de personnifications le poète, « roi » déchu (vers 6), « voyageur ailé » est comparable àl’albatros. Chez Gautier la personnification est celle d’un arbre, un pin des Landes qui se retrouve peu à peu avec des attributs humains : « flanc », « larmes de résine ». L’expression « larmes de résine » montre bien ce mélange homme-nature : la larme est humaine alors que la résine est naturelle. Cette même résine sera comparée plus tard à du « sang qui coule goute à goute ». L’arbre a aussides sensations humaines : la douleur « tronc douteux », une certaine volonté : « il veut » et du courage : « comme un soldat blessé qui veut mourir debout ». Gautier sollicite nos sens. La vue, grâce à l’évocation des couleurs « sable blanc » ou « eaux vertes », de l’expression « on ne voit », ou des sensations tactiles avec « poudré » et « sèche ». Ainsi le poète, par des comparaisons, desimages, des sons, compose le tableau d’une nature singulièrement humaine (ou d’un oiseau devenu poète).
Les deux poèmes ont des structures identiques, outre les caractéristiques premières (alexandrins, rimes …). En effet, le début du vers 13 et le même pour les deux poèmes : « Le poète » : « Le poète est ainsi dans les Landes du monde » et « Le poète est semblable au prince des nuées ». Il y atrois phrases exclamatives dans « L’albatros » et deux dans « Le pin des Landes ». Présence dans les deux poèmes des mots « sable blanc », « grandes ailes blanches », « l’homme », « les hommes ». Cependant, il existe des différences, par exemple, dans le première poème, le comparant est un animal, un oiseau alors que dans le second, il s’agit d’un végétal, un pin. Les images ont des tonalités...
tracking img