Dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (667 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Acte V scènes V et VI, le dénouement
Dom Juam, Molière
Ces scènes succèdent à divers avertissments que Dom Juam n'a pas su entendre et l'attitude impie du protagoniste qui mérite un châtiment dontl'exemplarité est soulignée par la présence du Deus ex machina.
Nous sommes au dénouement de la comédie mais celui-ci n'est pas heureux comme le veulent les règles du genre puisque le pertétuelprovocateur trouve la mort.

Le passage met l'accent sur un personnage obstiné dans sa faute.
La culpabilité de Dom Juam est sensible dans la représentation du spectre et le fait qu'il soit sous destraits féminins rappelle les fautes du libertin à l'égart des femmes qu'il a trahi et l'absence de remord domine chez Dom Juam. Le grand seigneur méchant homme répond à la possibilité et à l'injonctionpar l'endurcissement au péché, "il ne sera pas dit que je sois capable de me repentir." Dom Juam est l'homme du refus comme le traduisent le lexique et la syntaxe, et sa mort apparaît comme uneconséquence logique.
On remarquera la lexique à connotation religieuse, "Ciel, misérécorde, pêché, grâce, se repentir", mais face à l'intervention du destion Dom Juam persiste dans son impiété et samatérialité, "je veux éprouver avec mon épée si c'est un corps ou un esprit." Chez lui se sont les sens qui dominent, l'ouïe, "je crois connaître cette voix." la vue, "je veux voir." le touché, "je veuxéprouver", et la reprise de "je veux" illustre la volonté humaine qui s'oppose au Ciel. En s'obstinant il est lui même l'artisant de sa perte et celle-ci est spectaculaire. Aristote disdait que face à lareprésentation tragique, le spectateur doit ressentir de la terreur: le spectre en femme voilée, le temps avec sa faux, et la statue deviennent des matérialisations de la figure du destin et l'enferest représenté par les grands éclairs est les feux. La notion d'enfer est également sensible dans le lexique relatif à la chute, "la terre s'ouvre et l'abyme et il est tombé."

C'est une fin...
tracking img