Dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4168 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dom Juan de Molière, Acte I scène 1

Contexte :
Objet d’étude : Le théâtre
Registre : Comique
Type de sujet : Commentaire littéraire
Texte étudié : Dom Juan, Acte I, scène 1
Auteur : Molière (1622, 1673)

Le plan du commentaire :
I. Une scène d’exposition
1) Un éloge paradoxal
2) Une scène pour exposer la situation
3) Le portrait de Dom Juan
II. L’inscription de la pièce dans uneidéologie
1) Libertinage et matérialisme
2) L’imitation inavouée du valet
3) La critique implicite de la religion

Le commentaire rédigé :
Introduction
Ce texte est la scène d’exposition de Dom Juan de Molière. Molière, auteur de nombreuses pièces de théâtre au XVII° siècle, est classé parmi les représentants du classicisme. Le classicisme se caractérise par l’importance donnée à la clarté,la raison, la mesure, les codes et la morale, ainsi que l’imitation des Anciens et la fréquente référence à l’Antiquité. Molière choisit de représenter la morale sur scène mais préfère à la tragédie, la comédie, qui permet une critique des mœurs et travers de son temps. Dom Juan, qui est joué pour la première fois en 1665, connaît un succès considérable jusqu’à ce qu’il soit secrètement interditpar le roi sous la pression des dévots qui venaient de faire interdire Tartuffe. En effet, cette pièce, qui reprend un sujet à la mode déjà illustré par l’espagnol Tirso de Molina, est une tragi-comédie qui raconte la vie dissolue d’un libertin. Si Molière est considéré comme un classique, Dom Juan est néanmoins une pièce d’un genre hybride, une tragi-comédie, qui fait plus d’une entorse aux règlesclassiques, ainsi elle refuse la règle des trois unités, est écrite en prose, se finit mal ce qui est contraire au code de la comédie et mélange les registres. De plus, le héros est plutôt un représentant du mouvement baroque, de par son inconstance et ses tromperies, son jeu avec les apparences et sa capacité d’illusionner ceux qui l’entourent.
Nous allons voir que la première scène de l’acte Iest bien une scène d’exposition mais qu’elle propose également une vision de la philosophie qui sous-tend la pièce.
I. Une scène d’exposition
Si à plus d’un titre cette scène peut nous surprendre du fait de cette ouverture originale par une tirade faisant un éloge paradoxal, celui du tabac, il n’en est pas moins que cette première scène peut se lire comme un scène d’exposition. En effet, cettescène commence par éveiller la curiosité du lecteur par un éloge paradoxal qui annonce une tonalité comique, elle reprend la traditionnelle discussion entre personnages qui se doivent de présenter la situation et Sganarelle fait le portrait de son maître, en cela il présente le héros.
1) Un éloge paradoxal
La scène s’ouvre donc sur une tirade de Sganarelle, valet du héros, qui va faire l’éloge dutabac. Il reprend ainsi un jeu inventé par les humanistes qui s’amusaient à faire un éloge ironique d’objets qui n’en étaient pas dignes.
Cet éloge place la scène dans un registre comique, et est lui-même comique à plus d’un titre. Il débute avec une référence à la philosophie antique totalement absurde et farfelue, car ce n’est pas un sujet digne de l’intérêt d’un philosophe, d’autant que letabac n’y était pas consommé. Il s’agit donc pour Sganarelle de se donner un air savant et érudit alors même qu’il invente ses références et trahit par là son manque de culture. Il continue à donner une patine savante à son discours en prenant un ton sentencieux, avec, par exemple, l’emploi de « qui vit sans tabac n’est pas digne de vivre » et en proposant un discours très construit ayant la formed’un raisonnement, même si celui-ci est totalement absurde. Il expose donc sa thèse, ses arguments avant d’illustrer par un exemple. Or, la thèse est ridicule (« il n’est rien d’égal au tabac », le tabac est donc un bien), les arguments (« Non seulement il réjouit et purge les cerveaux humains, mais encore il instruit les âmes à le vertu, et l’on apprend avec lui à devenir honnête homme » repris...
tracking img