Dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1496 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Acte II scène 2:

Introduction

Présenter l’auteur.
Présenter l’œuvre.
Situer le passage: Après un premier acte marqué par la rencontre et la rupture de Don Juan avec Don Elvire, ce second acte est construit comme un moment de farce qui détend le spectateur.
Don Juan a cherché à enlever une jeune femme durant une promenade en mer que lui offrait son fiancé mais une « bourrasque imprévue »a empêché la réalisation du projet. Don Juan et Sganarelle ont fait naufrage et sont sauvés par Pierrot, un paysan amoureux de Charlotte. Le héros s’éprend de Mathurine, paysanne à qui il promet le mariage puis aperçoit Charlotte qu’il décide aussi de séduire, en profitant d’une absence de Pierrot.
Plan suivi:

I - La stratégie du séducteur.

Cette scène illustre la stratégie de Don Juanpour abuser les femmes. Elle consiste à flatter, charmer et promettre.

A - flatter.

Stratégie de séduction = une parole qui persuade. La flatterie exerce un pouvoir de séduction auquel il est difficile de résister. Les femmes, même méfiantes sont sensibles à l’ éloge de leur beauté.
Chez Don Juan, la flatterie commence par un étonnement que marquent les multiples exclamations et interrogationsqui ponctuent le discours. Répétition de l’interjection « ah! » exprimant l’admiration et influant sur la résistance de la proie.
Une suite d’adjectifs élogieux: belle - pénétrants - agréable - jolie - mignon - beaux - amoureuses - appétissantes - charmante.
Emploie de nombreux superlatifs: peut-on rien voir de plus agréable - une si charmante personne - les plus belles du monde.
Répétitiondes mêmes mots : beau - belle - beauté.

Don Juan qui a compris l’ambition de Charlotte flatte aussi sa vanité et son désir d’ascension sociale: elle mérite mieux qu’ « un simple paysan« .

B - Charmer.

La flatterie vient d’un homme beau et paré de tous les prestiges de l’aristocrate. Il impressionne par sa prestance physique et le richesse de ses habits, décrits précédemment. Sadésinvolture et l’élégance de ses manières s’opposent à la balourdise de Pierrot. Cependant, c’est par l’allure noble de son discours que Don Juan se distingue avant tout. Il use d’un ton courtois pour faire sa déclaration: n’ayez point de honte d’entendre dire vos vérités - s’il vous plaît - de grâce - je vous prie - souffrez que. Il sait tourner le compliment: vous ne m’êtes point obligée […]ce n’est qu’àvotre beauté […].
Charlotte n’a sûrement pas l’habitude d’être traitée avec autant d’égards.

C - Promettre.

À la flatterie et au charme, Don Juan, pour séduire rapidement, évoque implicitement la promesse du mariage. C’est la preuve de sa bonne foi qui enlève les derniers doutes. Le mariage, malgré son importance au XVII è siècle, n’ est qu’un moyen pour Don Juan de parvenir plus rapidementà ses fins. Il le fait intervenir très vite dans sa déclaration par une question d’abord « Vous n’êtes pas mariée sans doute ? ». Charlotte se méfiera avant de céder car elle est promise à Pierrot, mais en attendant, elle est surprise par cette hâte. Plus loin dans la scène, Don Juan lui dira clairement : « Je n’ai d’autre dessein que de vous épouser ».

II - Les acteurs du combat amoureux.Pour Don Juan, l’amour est un combat qui prend son intérêt dans la résistance que son adversaire lui oppose. C’est un jeu cruel qui révèle la perversion du personnage.

A - La résistance de Charlotte.

Elle est éblouie par Don Juan. Dans la scène précédente, elle avait une position supérieure et manifestait dédain n et froideur face à Pierrot et se retrouve dans la situation de l’amoureuse.Consciente de la barrière sociale face à Don Juan, elle adopte un ton de soumission (je vous suis bien obligée - Monsieur, c’est trop d’honneur). Elle ne cède pas sans résistance car elle n’est pas sotte.
Les éloges de Don Juan la gênent « Monsieur, vous me ;rendez toute honteuse ». Elle a de l’amour-propre et le sens de la dignité (« je ne sais si c’est pour vous railler de moi »). Elle connaît...
tracking img