Dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3341 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dom juan
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, né à Paris, baptisé le 15 janvier 1622 et mort à Paris le 17 février 1673, est un dramaturge et acteur de théâtre français.
Considéré comme l'âme de la Comédie-Française, il en est toujours l'auteur le plus joué. Impitoyable pour le pédantisme des faux savants, le mensonge des médecins ignorants, la prétention des bourgeois enrichis, Molière aimela jeunesse qu'il veut libérer des contraintes absurdes. Très loin des rigueurs de la dévotion ou de l'ascétisme, son rôle de moraliste s'arrête là où il l'a défini : « Je ne sais s'il n'est pas mieux de travailler à rectifier et à adoucir les passions des hommes que de vouloir les retrancher entièrement », et son but a d'abord été de « faire rire les honnêtes gens  ». Il fait donc sienne la deviseCastigat ridendo mores (en riant, elle châtie les mœurs) qui apparaît sur les tréteaux italiens dès les années 1620 en France, au sujet de la comédie.
* Dom Juan, fils de Dom Louis.
* Sganarelle, valet de Dom Juan.
* Done Elvire, femme de Dom Juan.
* Gusman, écuyer de Done Elvire.
* Dom Carlos & Dom Alonse, frères de Done Elvire.
* Dom Louis, père de Dom Juan.
*Charlotte & Mathurine, paysannes.
* Pierrot, paysan et amant de Charlotte.
* La Statue du Commandeur.
* La Violette & Ragotin, laquais de Dom Juan.
* M. Dimanche, marchand.
* La Ramée, Spadassin.
* Francisque, un pauvre.
* Un Spectre.
* Suite de Dom Juan
* Suite de Dom Carlos et de Dom Alonse : frères

La scène se déroule en Sicile

Acte premierScène 1 :
Sganarelle, Gusman

Sganarelle fait un éloge du tabac en disant que celui qui ne vit pas sans tabac n’est pas digne de vivre, il fait un éloge sur ce que tout le monde condamne. Sganarelle et Gusman discutent de leur maître : Dom Juan et Elvire et sur le fait que Dom juan est parti et serai infidèle. On apprend que Dom juan a été marié avec Done Elvire qu’il l’a retiré du couventlui écrivit des lettres. Gusman pense que Dom Juan n’a jamais pu trahir Done Elvire mais Sganarelle fait l’ébauche de Dom Juan en disant à Gusman qu’il ne croit ni loup garou ni enfer c’est un diable un enragé qu’il épouse beaucoup de femmes un libertin mais Sganarelle veut être fidèle à Dom Juan et demande à Gusman de rien lui dire sinon il dirait qu’il ment. Molière dans cette scène utilisebeaucoup les hyperboles avec le tabac.
Comment Sganarelle , en présentant son maître , dresse-t-il son propre portrait ?

il s'agit d'un portrait qui confirme le caractère amoral, l'impiété et la débauche de D.J. Caractère déjà suggéré par les interrogations de Gusman 1) Sganarelle présente son maître comme un libertin et un débauché . 2) les propos du personnage révèle sa personnalité et son rôledans la pièce. (Sg ; en dépeignant son maître se dépeint lui-même). 1. un portrait très négatif : un athée , un impie : un monstre ( métaphores animales) : un épicurien (religion du plaisir) procédés marquant l'ampleur de cette débauche : (accumulations , parallélisme antithétique , notation spatio-temporelle, euphémisme . Remarque sur le présent et l'absence d'anecdotes précises . Expressionfinale pour désigner D.J. " grand seigneur méchant homme " à commenter. 2) Sganarelle l'exacte antithèse : un homme du peuple : son langage, style et registre de langue, fréquence du " je ",Ses croyances, Un bouffon. Conclusion : un discours qui s'intègre à la scène d'exposition. Aborde le thème majeur de la pièce :le libertinage de D.J. Le caractère comique est ébauché
Scène 2
Dom juan, SganarelleDom Juan arrive et remarque que son valet parlait à Gusman et on remarque que le valet a peur de son maitre « C'est quelque chose aussi à peu près de cela » on apprend que le maitre à trouve une nouvelle femme et qu’il va l’épouser il change tous les mois en faisant une tirade il nous expose sa conception de l’amour se compare a Alexandre avec les conquêtes on apprend aussi qu’il a tué un...
tracking img