Dominique de guzman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4351 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Malgré l’extrême amplitude du panthéon chrétien, il peut arriver que certains hommes ou femmes, à qui l’Église romaine a décerné le titre de saints, se démarquent plus que les autres. Pourtant, en fouillant un peu, on remarque que plus l’on croyait savoir sur un sujet, moins on en sait. Ainsi, saint Dominique est pour la plupart des gens justement ça, un saint : une icônechrétienne parmi tant d’autres, un nom appris par cœur durant la petite école, une date à retenir sur le calendrier… un homme ? Ah! ça non ! C’est un saint, quand même !

Mis à part un saint, une date, un nom et peut-être même une cantine ou deux, saint Dominique fut un homme, pieux certes, mais un homme dont les actions furent assez marquantes pour l’avoir hissé au range de la sainteté et laissé destraces dans notre culture populaire. En remontant le cours de sa vie et du contexte historique dans lequel a évolué, nous verrons alors le véritable héritage qu’il a véritablement légué au monde occidental.

DOMINIQUE DE GUZMAN
(v.1170-1221)

AVANT-PROPOS

Il existe aujourd’hui un nombre surprenant de documentation concernant la vie de Dominique de Guzman, fondateur de l’ordre des Frèresprêcheurs (surnommés aujourd’hui les dominicains) et canonisé saint Dominique dès 1233. Pourtant, il est important d’avertir le lecteur quant à la neutralité et à la justesse des renseignements conservés à propos de saint Dominique, non seulement par l’époque reculée dans laquelle il vécu, soit de la fin du XIIe jusqu’au début du XIIIe, mais aussi par les vecteurs de transmission de son histoire, soitl’institution catholique. Contrairement à son contemporain François d’Assise, Dominique de Guzman n’a laissé aucun document écrit de sa propre main pour la prospérité, c’est donc par des archives officielles et par la voix des religieux qui l’ont fréquenté, notamment son successeur à la tête de l’Ordre Jourdain de Saxe, que les détails de son histoire nous sont parvenus jusqu’à aujourd’hui. Il sepeut donc que certains noms ou dates

BIOGRAPHIE

L’apprentissage

Domingo de Guzman y Aza, dit Dominique de Guzman, est né entre 1170 et 1173 à Caleruega en Espagne, dans une région éloignée de la Vieille-Castille . Fils de Jeanne d’Aza, descendante d’une famille de haute noblesse, et de Félix de Guzman, noble propriétaire terrien local, son haut statut héréditaire et sa richesse ledestinaient plus aux armes ou à la politique qu’à la vie religieuse. Cela est d’autant plus qu’à cette époque, l’Espagne est plongée en pleine Reconquista afin de reconquérir les terres de la péninsule ibérique tombées aux mains des musulmans de l’Afrique du Nord . Pourtant, dès l’âge de six ou sept ans, Dominique, qui montre déjà des signes d’intérêt envers la religion, est envoyé à Gumiel d’Izan, unoncle archiprêtre lui assurant les bases de l’éducation religieuse . Il étudiera ensuite la littérature, la dialectique et la théologie à Palencia, ville particulièrement reconnue à l’époque pour la qualité de l’enseignement fourni par ses écoles. Prenant à cœur les paroles des Évangiles, il semblerait même que, lors d’une famine qui s’abattit sur la ville, Dominique aurait vendu tous ses biens(notamment son ample collection de livres) afin d’en distribuer le profit aux plus démunis .

Après quatre années passées exclusivement dans l’étude fervente de la théologie et de l’Écriture sainte, Dominique joint la communauté de chanoines réguliers du chapitre de la cathédrale d’Osma, où il devra observer la règle de saint Augustin . Au moment où il fait vœux de pauvreté, de chasteté etd’obéissance, le chapitre traverse une profonde crise morale; laquelle crise Dominique va contribuer plus tard à endiguer sous l’autorité de l’évêque Martin Bazan et le prieur Diègue d’Acébès . Sacristain du chapitre en 1199, Dominique sera appeler à occuper la fonction de sous-prieur dès l’année 1201. Depuis longtemps, le clerc fait preuve d’une grande ferveur religieuse et son comportement...
tracking img