Don juan acte 3 scene 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (335 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I sadisme au sacrilege
la progression du dialogue montre bien le rapport pervers de persecution qui va s'installer entre Dj et le pauvre en présence de Sganarelle qui est le témoin desmauvais actes de son maitre et aussi son complice.

tentative de séduction du pauvre
elle est progressive , avance de répliques en réplique. Pour DJ la séduction est le fait dedétruire l'autre , ses croyaunces, détruire la foi du pauvre et le soumettre a DJ. pour se faire les paroles des mendiants sont systématiquement retournés contre lui dans l'intention de luifaire reconnaitre les contradictions de sa croyance: prier mais etre pauvre signifie que dieu ne l'aide pas. DJ utilise lincohérence de la situation afin de le faire jurer.ironie destructrice et denonciation de l'inefficacite de la devotion
Ce qui cree de la tension est aussi la presence d'une ironie sarcastique . il commence par lui reprocher de monnayerses informations ce qui montre bien le mépris, la mechancete de DJ. DJ se moque des prieres de l'hermite avec une ironie de plus en lus présente de plus en plus méchante et de pls en plus desacrilege. on passe du sadisme au sacrilége .

crescedo sadique avec demade de blaspheme
le fait que le pauvre a dit ne pas etre touché par les paroles de DJ stimule lelibertin car il aime les obstacles qui sont difficiles a surmoter. il y a du coup un effet de crescendo sadique lors de la demande de blaspheme conntre un louis d'or. DJ est représenté commesatan ce qui est inacceptable por les contemporains.

fin de l'affrontement , refus du pauvre
il est brusque et sa réponse est claire il n'obéira pas a DJ. ce dernierinsiste pas car il sait que la pauvre est fidèle a ses convictions er qu'il y renoncera pas? DJ par cotre ne veux pas perdre la face et se montre géégreux en lui offrant tout de meme le louis d'or?
tracking img