Don juan analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (466 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Au XVIIe siècle, aussi appelé le Grand siècle, Louis XIII débute son règne en France. Durant les premières années, Louis XIII condamne la liberté et le pouvoir des protestants, il sanctionne lepouvoir de la noblesse française et il accroit le territoire de la France. La tragédie devient le centre littéraire de ce siècle suivi de deux courants littéraires dominant soit le baroque et leclassicisme. Le baroque propose une esthétique de la spontanéité et de l'inspiration tandis que le classicisme propose une esthétique de travail et de la raison. En 1665, l'idéologie du libertinage, doctrinequi nie toute sorte de croyance, fait sa première apparence dans la pièce de Molière au nom de Don Juan. Cet oeuvre représente le libertinage amoureux de Don Juan.

Dans la pièce « Don Juan »,l'auteur présente le libertinage amoureux de Don Juan. En effet, Don Juan utilise des stratégies pour satisfaire ses plaisirs amoureux. Dans la première tirade, Sganarelle décrit la stratégie de séductionque Don Juan utilise pour séduire les femmes : « Un Mariage ne lui coute rien à contracter » / « il ne se sert point d'autres pièges pour attraper les belles » Ici, l'emploi du mot « pièges » plutôtque « stratégie » et « attraper » au lieu de « séduire » crée une impression que Don Juan compare la séduction des femmes à une guerre militaire. Don Juan séduit les femmes en leur promettant le mariagedans le but de satisfaire son plaisir amoureux.
D’ailleurs, Don Juan condamne la fidélité envers les femmes. Dans la deuxième tirade, il châtie avec ironie la fidélité en associant l’expression «la belle chose » à « d’un faux honneur d'être fidèle ». Cette définition négative de la constance « vouloir se piquer d’un faux honneur d'être fidèle » résonne comme une moquerie quand Dom Juan laréduit à ces trois mots « la belle chose », qui soulignent en fait, au contraire, son dégoût et son rejet d'une telle vertu. Bref, le libertinage amoureux de Don Juan est accentué par le fait qu'il...
tracking img