Don juan fin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (911 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I / Une fin extraordinaire et angoissante

1 ) Le messager surnaturel.

Tout d’abord l’apparition d’un spectre constitue un premier élément irréel de la pièce . Il s’agit d’  « une femmevoilée » . Qui symbolise alors toutes les femmes déshonorées et trompées par le séducteur , ainsi que la mort et le deuil . On cherche ainsi a rappeler le pêché principal à Dom Juan ; sa quête perpétuelle duplaisir , et le malheur qu’il a rependu autour de lui , afin qu’il culpabilise et veuille se repentir .
Le spectre change d’aspect «  Le spectre change de figure » il apparaît ainsi comme messagerdu ciel , qui vient prévenir Dom Juan que sa fin est proche si il ne se repentit pas il est devant son destin.
~> Spectre allégorie du Temps ou de La mort : «  Représente le temps avec sa faux a lamain » ( l. ) . Il est intouchable , « le spectre s’envole »(l. ) , indéfinissable «  spectre ,fantôme ou diable » (l. ). Ce messager est un esprit à multiples facettes , il peut semétamorphoser , envoyé par Dieu pour avertir Don Juan. L’intervention du surnaturel donne a la scène une dimension extraordinaire.

L’inébranlable conviction matérialiste de Dom Juan le pousse à ignorer lamise en garde du spectre ainsi il se retrouve face a un nouvel adversaire.

2 ) Un bourreau angoissant

C’est ainsi que dans la scène 6 il rencontre la Statue du Commandeur .

Dom Juan estretenu à cause de sa personne mais aussi par la Statue qui emploie l’impératif : « Arrêtez » (l. ) , «Donnez-moi » (l. ) . Dom Juan ne peut s’échapper . On sait que le destin est prêt à s’accomplir .La Statue ici est comme le bourreau : c’est elle qui invite Dom Juan et qui lui prend la main et l’entraîne . Le sous titre est «  Le Festin de pierre » et le mets de ce festin , c’est Dom Juan.L’attente du châtiment est angoissant pour les spectateurs , celle-ci est atténuée lorsque la Statue annonce la mort de Dom Juan :
«  L’endurcissement au péché traîne une mort funeste , et les...
tracking img