Don juan : héros ou antihéros

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1963 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
La légende de Don Juan remonte au 16e siècle. Son l’origine semble être la vie aventureuse d’un seigneur espagnol, qui vivait à Séville et qui fut rendu célèbre par ses comportements excessifs.. Il tua la commandeur Ulloa dont il avait enlevé la fille. Un soir, il se rendit au couvent de St-François et aurait insulté la statue du commandeur et serait mort mystérieusement, puni parle ciel. La légende en a fait le type de séducteur irrésistible qui se joue de l’honneur des femmes. En 1665, Molière en fit une comédie en 5 actes des plus originales, mélangeant la farce bouffonne à la comédie de caractères et de mœurs. Dans cet extrait, Molière met en scène deux personnages : Dom Juan (qui est le personnage éponyme), type du « grand seigneur méchant homme » et son valetSganarelle

RESUME DES 5 ACTES

ACTE PREMIER. Dom Juan et Done Elvire.

Gusmon, écuyer de Done Elvire, s’entretient avec Sganarelle, volet de Dom Juan; il s’étonne que Dom Juan ait abandonné Done Elvire, qu’il avait épousée après l’avoir enlevée de son couvent. Sganarelle, désinvolte enlève à Gusmon ses illusions; il lui fait le portrait de son maître, libre penseur, " grand seigneur méchant homme" et " épouseur à toutes mains ". Survient Dom Juan : il confie à Sganarelle qu’il est vraiment les de Done Elvire et lui dévoile le secret de son propre caractère ; il ne saurait s’attacher à aucune femme, mais, comme les grands conquérants, il rêve de victoires sans cesse renouvelées. Pour l’instant, il songe à une nouvelle entreprise amoureuse : il s’agit d’enlever une belle, au cours d’unepromenade en mer que lui offre son fiancé (scène 11). Mais Done Elvire apparaît : douloureuse et indignée, elle reproche à Dom Juan sa trahison; celui-ci lui répond avec le cynisme le plus odieux, sur un ton narquois. Elvire le quitte en le menaçant de sa vengeance (scène 111).

ACTE Il. Dom Juan et les paysans.

Pierrot et Charlotte, sa fiancée, s’entretiennent en patois au bord de la mer :Pierrot raconte comment il a sauvé du naufrage un grand seigneur magnifiquement vêtu qui, à peine sec, a fait les yeux doux à une jeune paysanne, Mathurine; puis il reproche à Charlotte d’être une amoureuse trop indifférente. A peine est-il sorti qu’arrive Dom Juan (c’était évidemment lui le naufragé); il commence la conquête de Charlotte, lui promet le mariage; Ici paysanne, malgré sas méfiance àl’égard d’un grand seigneur, se laisse gagner par l’ambition de devenir une noble dame (scène 11). Pierrot, de retour, se fâche, mais se fait rosser par Dom Juan; Sganarelle, qui veut s’interposer, reçoit quelques horions qui ne lui étaient pas destinés. Et voici Mathurine : les deux paysannes, aux côtés de Dom Juan, se jettent l’une à l’autre les promesses de mariage qu’il leur a faites; Dom Juan,penché tantôt vers l’une, tantôt vers l’autre, tente de persuader chacune d’elles qu’elle est la seule aimée, puis S’esquive, tandis que Sganarelle s’efforce de détromper les pauvres filles (scène IV). Mais on apprend à Dom Juan que des hommes armés sont à sa recherche

ACTE III. Dom Juan et ses pairs.

Pour échapper à leurs poursuivants, Dom Juan, en habit de compagne; et Sganarelle, en robede médecin, marchent dans les bois, en devisant, Dom Juan démontre à Sganarelle que la médecine est un tissu d’absurdités. mais, au nom de la même logique, il laisse entendre qu’il ne croit pas plus au Ciel qu’à la médecine; Sganarelle, scandalisé une fois de plus, tente de démontrer l’existence de Dieu avec des arguments empruntés à la théologie traditionnelle, mais le raisonneur, emporté par saconviction, se casse le nez (scène 1). Un pauvre indique aux deux hommes leur chemin : Dom Juan lui offre un louis s’il accepte de blasphémer; comme l’autre refuse obstinément, Dom Juan lui donne Ici pièce d’or " pour l’amour de l’humanité " (scène 11). Mais on entend un cliquetis d’épées Dom Juan secourt et sauve un gentilhomme attaqué par trois voleurs. C’est l’un des frères d’Elvire, Dom...