Don juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (391 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I /Portrait de Dom Juan :
-méchant homme- un impie (pas religieux)- un grand seigneur : l’aristocrate privilégie

.Impie : « Il ne croit ni ciel, ni enfer, ni loup-garou »DJ représente le libertindu 17e, il n’accepte aucune autorité (religieuse, intellectuelle, et politique).Sganarelle est très choqué, redoute un châtiment.
.Débauché : Plaisir immédiat, liberté totale, plus il transgresse,plus il est heureux : « il ferme l’oreille à toutes les remontrances », « dames demoiselles ».Il bafouille le lien sacré du mariage. Il pêche et il fait une manifestation d’orgueil en dénonçant lesfemmes.
.Grand seigneur : Aristocrate, il n’a aucun problème matériel il profite de ses privilèges. Son train de vie lui permet toutes les facilités : « Bille vessées ».Il méprise surtout les femmes, illes collectionne sans se soucier de leurs sentiments. Pour séduire, il est hypocrite, démagogue, et utilise le mariage comme piége.un chasseur. Goût de la démesure. Il a le temps, les moyens et lepouvoir.

II/Portrait de Sganarelle :
Vaniteux-pédant-culture mal dominée-hypocrite-lâche-superstitieux-crédule-homme de peuple-peur de l’enfer-double jeu

Homme de peuple : il s’exprime d’unemanière imagée : « pèlerin » utilisé d’une manière ironique, montre le personnage peut fréquentable, « bête brute »lui échappe ?énumérations burlesques qui ont pour but de faire sourire
Vaniteux : « internos » -> parfait inutile-il étale des clichés-il se prend pour un peintre
Superstitieux : il se présente comme le défenseur de la religion traditionelle, pour lui, morale et foi sont liées. Ilcondamne les multiples mariages de son maître, ça montre son attachement au mariage. Mais cette foi profonde dégénère en superstition ; il place sur le même plan dieu et le loup-garou, il accumule envrac les ennemis du christianisme et il croit parce qu’il craint le châtiment divin, et d’aller en enfer.
Hypocrite : en l’absence de son maître, Ga parle fréquemment. Il répond avec condescendance....
tracking img