Don juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction : Dom juan est une comédie qui fut écrite par Molières en 1682 qui met en scéne un homme séduisant énormément les femmes.
Le donjuanisme :
En 1ére partie je montrerai lastratégie de séduction de don juan décomposée en 4 partie distincte qui sont la flatterie , la classe sociale , la promesse de mariage et la religion. Puis en 2 éme partie je démontrerais lesdangers de cette stratégie qui est décomposé cette fois si en deux sous partie qui sont les dangers pour lui et les dangers pour les autres.

1) La Flatterie

Pour Don Juan, parler,c'est agir. Sa stratégie de séduction repose d'abord sur la parole qui persuade. Mieux que personne, il sait que la flatterie exerce un pouvoir de séduction auquel il est difficile derésister. Les femmes, même si elles restent méfiantes, sont toujours sensibles aux éloges qu'on peut faire de leur beauté. Charlotte ne fait pas exception. Chez Don Juan, la flatterie commence par unétonnement prolongé que marquent les multiples exclamations et interrogations qui ponctuent son discours. La répétition insistante de l'interjection « Ah ! », qui exprime l'admiration etplaisir physique, rythme cet étonnement et agit comme une incantation qui anesthésie la résistance critique de la proie.

Don Juan donne le vertige à Charlotte, en faisant résonner sesoreilles une cascade d'adjectifs élogieux: « belle », « pénétrants », « agréable », « jolie », « mignon », « beaux », « amoureuses », « appétissantes, « charmante ». Il abuse du superlatif: «Peut-on voir de plus agréable-? » (l. 5), « je n'ai jamais vu si charmante personne » (l. 12-13), « Elles...

2) Classe sociale

3) Promesse de mariage

Dans l’acte 2 de la scéne 2 ,Don juan aborde rapidement Charlotte et lui promet le mariage a la fin de cette scéne avec la réplique suivante « sachez que je n’ai d’autre dessein que de vous épouser »

4) Religion
tracking img