Don juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2429 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
banniere

ACCUEIL


RÉPERTOIRE DE LIENS


COURS ET SÉQUENCES


GROUPES DE TRAVAIL


WEBLETTRES CLASSIQUES


VOCABULETTRES


LES BLOGS
L'espace visiteurs

L'espace visiteurs

Les nouveautés

Articles et réflexions

Événements

Les synthèses des listes collège et lycée

WebLettres et la presse
Messages de forum: 1
- 13-03-2008: Le forum est ouvertRechercher sur le site :
Entrez les termes que vous recherchez. Envoyer un formulaire de recherche
.

Jalons pour la poésie
de Ronsard au multimédia

L'autobiographie
ou l'écriture de soi

Deux ouvrages élaborés à partir des cours et séquences publiés sur WebLettres par les enseignants.

S'abonner au Bulletin

Qui sommes-nous ?


* Localisation dans les rubriques :
oLes synthèses des listes collège et lycée
+ Les synthèses de la liste Profs-L

[563] - La scène de M. Dimanche dans Dom Juan de Molière

vendredi 28-12-2007
par Claire Borrell-Chowdhury

La synthèse dépasse largement la question initiale, qui était : « Pourquoi le metteur en scène Armand Delcampe a-t-il supprimé la scène de M. Dimanche (IV, 3) ? Dans une optique comique,elle s’intégrait pourtant bien à l’image qu’il donnait du personnage de Don Juan, assez joueur, enfantin. » Les colistiers de manière générale disent regretter la suppression de cette scène, que nul n’envisage comme secondaire, trop éloignée du combat de Don Juan avec le ciel ou de son rapport aux femmes. Au contraire, elle apparaît comme une scène très intéressante, voire indispensable pour cernertoute la complexité du personnage et l’ambiguïté de la pièce.
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.


Une scène comique

- La scène est comique, c’est une scène de farce proche de la commedia dell’arte, au rythme rapide et enjoué, avec un échange de répliques courtes - comme une sorte d’improvisation de Don Juan. On y trouve toute la gamme des procédés comiques : comiquede gestes (gestes exagérés de civilités, installation et désinstallation du siège par les valets, sortie du personnage) ; comique de situation (l’incapacité à réclamer son dû, l’inversion des rôles - le créancier payé de belles paroles, le créditeur qui devient débiteur ; le jeu final de Sganarelle, imitant son maître) ; comique de caractère (personnage stéréotypé du bourgeois créancier :vulgarité - réclamer de l’argent, confusion, naïveté, vanité nobiliaire - une sorte de Mr Jourdain) ; comique de mots (comique de répétition, termes à double entente, ironie de Don Juan).

Une scène qui renforce l’ambiguïté de la pièce

- Tonalité comique et tragique mêlées dans l’alternance des scènes : cette scène est située entre deux scènes tendues (visite au tombeau et remontrances dupère). Dans la scène elle-même l’image de Don Juan est ambiguë (voir ci-dessous).

Intérêt dramatique de la scène

- On a parlé de l’acte IV comme de l’acte des « fâcheux » : quatre visiteurs (M. Dimanche, Elvire, Don Louis, la statue du commandeur viennent interrompre Don Juan, chez lui, s’apprêtant à souper).
- Contribution d’un colistier : « Cette scène avec M.Dimanche estassurément importante car Don Juan, coincé chez lui, ne peut plus fuir et voit toutes ses victimes venir lui demander des comptes : comptes financiers avec M. Dimanche, les comptes dus à sa classe et à ses ancêtres, les comptes de ses victimes féminines, et enfin, Dieu, avec la statue du Commandeur. Molière renouvelle la scène classique de la comédie des Fâcheux en multipliant les intrus quiretardent d’autant l’arrivée, à la fin, de la Statue...Va-t-elle venir ? La verra-t-on ? Chaque arrivée annoncée augmente le suspens. A cela s’ajoute le jeu de scène répété avec des variations selon la classe sociale... « Voulez-vous dîner avec moi ? Prenez un siège »... Il veut retenir chaque nouvel arrivant, mais les réactions diffèrent. Cette scène nous permet aussi de bien définir la différence...
tracking img