Don juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (421 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1) Pourquoi avez-vous choisi d’écrire cette œuvre ?
Don juan dans chaque siècle remet en question des idées établies comme honneur, le mariage, l’église, l’amour et bien d’autres… Terminant mavingtaine d’années dans une époque de liberté sexuelle je ne pouvais faire autrement que d’écrire mon Don Juan ! J’avais déjà lu plusieurs version et dans aucunes de celles-ci on ne s’est interroger surl’orientation sexuelle de DJ. C’est quand même le personnage le plus connu au niveau du sexe dans l’histoire de la littérature je me suis donc mis a écrire cette œuvre.

2) Comment voyez-vous DJau niveau de ses conquêtes ?
Don Juan est un homme toujours en mouvement. Il ne se préoccupe pas de son plaisir alors qu’il pourrait. Mais il se comporte comme un soldat, conquérant et seulementconquérant, il n'éprouve aucun plaisir dans l'orgasme, juste celui d’avoir une conquête de plus et encore. Son désir qui s’est évanoui, il n’attend qu'un autre, qu'il réalisera aussi en le faisants’évanouir. La vie de Don Juan s'est concentrée sur le sexe mais Il ne voit dans le sexe que la réalisation de ses pulsions, sans se soucier du plaisir et des sentiments. Don Juan, malgré qu’il soittoujours en mouvement, tourne en rond. Il n’écoute que ses pulsions, il en est prisonnier. Sa vie d'aventures est devenue ennuyeuse.

3) Pourquoi punir DJ par la mort comme dans le mythe mais parune question d’amour homosexuel ?
J’ai décidé de punir dj non pas par sa mort mythique c’est à dire descente aux enfers de manière héroïque, traversée du Styx etc. Mais en le faisant tomberamoureux d’un homme. Il a toujours été de jupon et jupon sans jamais trouver une femme a son gout, j’ai donc pensé que si il n’en trouver pas il devait essayer chez les hommes.

4) Pourquoi ne pasavoir fait disparaitre DJ de manière tragique comme dans le mythe ?
Tous ceux qui ont réécrit DJ l’on fait mourir de manière tragique comme Baudelaire dans les fleurs du mal avec la décente de...
tracking img