Don quichotte/ jacques le fataliste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1876 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire comparé
Don Quichotte/Jacques le Fataliste.

Diderot est un écrivain majeur du XVIIe siècle. Figure marquante de la philosophie des Lumières, il est auteur de nombreux récits, pièces de théâtre ou encore essais. Jacques le fataliste est un de ses roman, qu'il écrivit entre 1765 et 1784, et qui s'inspire de l'oeuvre de Laurence Sterne, Vie et Opinion de Tristram Shandy. Jacquesle fataliste narre de manière bien particulière les aventures et les discussions de Jacques et de son maître: en effet, le récit est lui même composé de nombreuses histoires, liées aux personnages, et qui sont elles mêmes coupées par les évènements marquant les déambulations des protagonistes. On y note de plus un narrateur omniprésent, entrecoupant le récit de ses remarques et autres digressions,tournant parfois au ridicule les canons du genre romanesque. Le personnage de Jacques est quand à lui loin du valet type que l'on retrouve dans d'autres récits: il est certes bavard et rusé, mais est aussi philosophe. Son surnom lui vient d'ailleurs de cette philosophie, enseignée par son Capitaine et qu'il prône: tout est écrit là haut, sur le Grand Rouleau, et rien ne peut changer la destinéeécrite dans ce rouleau.
Le roman de Cervantès, Don Quichotte de la Manche, est omniprésent dans celui de Diderot. L'histoire du maître et de son serviteur qui voyagent à cheval et qui bavardent ensemble dérive évidemment de Don Quichotte, et la cohérence du couple Jacques et son maître, est assurée par la présence cachée de Cervantès (malgré le fait qu'il n'y a qu'une seule référence à Cervantèsdans tout le roman de Diderot). Les contemporains de Diderot considéraient Don Quichotte comme le roman burlesque par excellence. Diderot fut un des seul à comprendre que le roman de Cervantès est d'abord une exploration du romanesque et de la problématique de la lecture, exploration qu'il prolonge dans Jacques le Fataliste.
Nous allons donc dans ce devoir essayer de comprendre, à travers lesdifférentes facettes que nous offrent les deux couples de maîtres et valets des deux romans, de quelle manière Diderot explore le romanesque et tente de résoudre les différentes questions posées par le roman de Cervantès.
Nous commencerons d'abord par analyser les ressorts comiques qu'implique la relation entre maître et valets dans les deux œuvres, puis par voir sur quels genre littérairesreposent les inspirations des deux auteurs pour enfin traiter la réception de l'œuvre chez les contemporains de Diderot afin de mieux comprendre les liens entre les deux romans.

Les relations entre maître et valets dans les deux œuvres constituent un pivot de comparaison qu'il est important d'analyser. On note tout d'abord des aspects assez évidents liée au scénario des deux romans, à savoirun homme et son valet traversant le pays en quête d'aventures (bien que cet aspect peut être contesté quand il s'agit de Jacques le fataliste, puisque l'auteur prend comme parti de ne révéler aucune indication temporelle, géographique, ou même liée au but des personnages). Cependant, ces déambulations de nos deux couples amènent de nombreuses situations portant le lecteur à rire, et présente lesduos maîtres et valets des deux œuvres comme des vecteurs du comique. Don Quichotte repose bien entendu sur cet aspect comique, puisque de nombreux épisodes du roman amène le rire et moquent les folies incontrôlables de Don Quichotte (comme par exemple, dans l'épisode fameux des moulins à vent) où les expressions brutales de la peur de Sancho Panza (comme par exemple dans l'épisode des moulins àmarteaux). Ainsi, Cervantès pose les bases du roman comique, qui seront maintes et maintes fois reprises. Chez Diderot, le comique apparaît aussi dans les tribulations de Jacques et de son maître, accentué de plus par le fatalisme à toute épreuve de Jacques qui explique que leurs ridicules malheurs sont impossible à éviter puisque écrit sur le Grand Rouleau. Cependant, le comique ne se joue pas...
tracking img