Don d'organe et don de sang

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1271 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I / Le Don d'organe

Le don d'organes est le prélèvement d'organes et de tissus d'un corps humain pour traiter des patients dont les organes essentiels sont gravement atteints. Le prélèvement chirurgical peut s'effectuer sur des personnes décédées en état de mort cérébral ou sur des personnes vivantes Il s'agit de la première étape avant la réalisation d'une transplantation chez un receveur. Ungrand nombre d’organes peuvent être donnés et permettre ainsi de sauver des vies humaines, ou en améliorer grandement la qualité. La majorité des greffes sont réalisées à partir d'organes prélevés sur des personnes décédées. Sous certaines conditions bien précises les organes e personnes en arrêt cardiaque et respiratoire définitif, après échec de réanimation, peuvent être prélevés. On saitaujourd’hui que les résultats des greffes de ces organes sont aussi bons que ceux provenant de donneurs en mort encéphalique.

Qu'est ce qu'une greffe ?

Une greffe est la mise en place dans le corps humain d'un organe étranger qui lui est devenu nécessaire.

Pourquoi greffe t-on ?

Pour remplacer ou suppléer un organe en défaillance sévère et irréductible, et dont la fonction est vitale ;puis pour permettre à un malade de retrouver une existence normal .
Depuis quand greffe-t-on ?
Les premiers succès chez l'homme,dans le monde, sont :
1959 pour le rein
1967 pour le cœur
1981 pour le bloc cœur-poumon
Premières transplantations en France :
Rein : 1955
Cœur : 1968
Foie : 1972
Pancréas : 1976
Cœur-poumon : 1982
Poumon seul : 1987
Première greffe de moelle osseuseen France : 1956
Quels sont les tissus et les organes que l'on greffe ?
Prélevés de son vivant :
Essentiellement les Cellules Hématopoïétiques (ou moelle osseuse, donneurs familiaux ou non)
Rein, entre proches du cercle familial
Peau
Fragments osseux
Lobe hépatique et lobe pulmonaire (rarement)
Prélevés après la mort :
Cœur
Foie
Rein
Cœur-poumon
Poumon
Pancréas
Os -cartilage
Cornée (partie transparente du globe oculaire, située devant l'iris - on ne prélève pas l'œil)
Peau
Intestin (rarement)
Peut-on être greffé plusieurs fois ?
C'est possible mais on est alors limité par la résistance naturelle du corps humain aux interventions répétées. L'organisme a déjà fabriqué des anticorps dirigés vers l'organe greffé considéré comme étranger
Chacunpeut-il être donneur ?

Tout sujet en état de mort encéphalique, malgré tous les efforts des médecins pour le sauver, doit être considéré comme un donneur potentiel. Dans ce contexte, les médecins entreprennent les recherches des antécédents médicaux et la réalisation d'examens sérologiques permettant de dépister d'éventuelles maladies transmissibles. Seuls ces examens, effectués juste avant leprélèvement, autoriseront ou non le don d'organes et de tissus. On ne définit pas de contre-indications à prori.
En pratique, la qualité fonctionnelle du greffon dépend en grande partie des conditions dans laquelle survient la mort. Un organe dont la fonction est douteuse sera refusé.
Il n'y a pas de limite d'âge légale, cela dépend des organes concernés. Le critère retenu est la qualité desorganes prélevables. C'est l'état physiologique du donneur et les circonstances de sa mort qui en décident.
II/ Le don de sang

Que faut t-il avoir pour faire un don du sang ?

En France, le donneur doit être âgé :

de 18 à 70 ans pour un don de sang total (les dons de personnes de plus de 65 ans sont soumis à l'appréciation d'un médecin d'établissement pour chaque don)
de 18 à 65 ans (66eannée exclu) pour un don de plasma
de 18 à 65 ans (66e année exclu) pour un don de plaquettes
de 18 à 50 ans pour un don de globules blancs .
Le donneur doit peser au minimum 50 kilos pour un don de sang total et 55 kilos pour un don de plasma ou de plaquettes.

Conditions préalables au don

Lorsqu'un donneur arrive sur une collecte de sang, il répond à un questionnaire médical sur...
tracking img