Don d organes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE DON D'ORGANES |

INTRODUCTION |

Ce qu'il faut savoir :

Le don d'organes est un cadeau pour la vie; les organes sains sont prélevés par une équipe médico-chirurgicale dans le plus grand respect du donneur (défunt, ou pas) , après prélèvement le corps est remis à la famille.

Le don d'organes est un geste qui consiste à accepter que soit prélevé de votre corps, avant ou aprèsvotre mort, des organes ou des tissus. Ces organes et tissus seront ensuite transplantés sur des receveurs afin de leur sauver la vie ou de la leur rendre meilleure.
Le prélèvement d'organes peut ce faire après le constat de la mort encéphalique survenue lors d'un accident vasculaire cérébrale, un traumatisme crânien...
( La mort encéphalique ou mort cérébrale désigne l'arrêt brutal, définitifet irrémédiable de toutes les activités du cerveau)

Plusieurs organes peuvent être greffés:

DIFFERENTS POINTS DE VUE |

Ce que dit la loi:

«Le don d'organes et de tissus est un acte Volontaire, Anonyme et Gratuit.»
En France, la loi bioéthique précise que tout citoyen est donneur d'organes potentiel -c'est la règle du consentement présumé- à moins qu'il n'ait exprimé sonopposition au don d'organes de son vivant en s'inscrivant sur le Registre National des Refus. En cas de non opposition du défunt, le médecin demandera à la famille de témoigner. Pour les mineurs une autorisation écrite et signée des deux parents ou du responsable légal est demandée.
C'est l'agence de la bio médecine qui gère la liste d'attente, la coordination des prélèvements et la répartition desorganes.

Au Canada le don d'organe est régi par les provinces, cela relevant des ministères de la santé, il existe certaines normes dictées par Santé Canada ainsi que certains organismes tel que le Conseil canadien pour le don et la transplantation (CCDT).
En Belgique, depuis la loi du 13 juin 1986, toute personne inscrite au Registre de la Population ou au Registre des Étrangers depuis plus de sixmois est réputée être donneur d'organe, sauf s’il est établi qu’une opposition a été exprimée ou si les proches font valoir la leur.Au Japon depuis l'adoption de la loi sur les transplantations d'organes en 1997, un donneur au Japon devait avoir au minimum 15 ans, avoir précisé sa volonté de don par écrit, et sa famille devait également donner son accord. Du fait de cette loi, le nombre degreffes sur l'archipel a été extrêmement faible depuis lors (81 en 12 ans), et de nombreux demandeurs se sont fait transplanter à l'étranger, principalement aux États-Unis .En juin 2009, quatre amendements étaient en discussion au Parlement japonais afin de simplifier les conditions de don, et de renforcer la définition de «mort cérébrale». L'autorisation de don d'organe pour les enfants a été votée, etle système du double consentement aboli: «en l'absence de document écrit, une personne est considérée par principe comme donneuse potentielle, sauf si la famille s'y oppose». De plus, la mort cérébrale est désormais légalement considérée comme mort, les organes du patient défunt peuvent donc désormais être transplantés.

En Israël, depuis janvier 2010, le porteur d'une carte de donneurd'organe est priorisé pour l'attribution d'un organe par rapport à un patient de gravité identique mais non porteur d'une carte de donneur, et ce dans le but d'inciter le don d'organe

Position des différentes religions:

La plupart des courants religieux sont favorables au Don d'Organes : le catholicisme, le protestantisme, l'islam, le judaïsme,une des grandes familles du bouddhisme.
Néanmoins, ilfaut noter l'opposition de l'hindouisme et du shintoïsme
Que l'on ait une conviction religieuse ou non n'influe évidemment pas sur les notions de fraternité, d'amour, de dignité, de respect. Les prélèvements et transplantations d'organes ne posent pas de problèmes particuliers, ils incitent cependant à une profonde réflexion.

TECHNIQUEMENT PARLANT |

La chaîne du prélèvement à la...
tracking img