Donato di nicoolo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Donato di Nicoolo di Betto Bardi dit Donatello 1386 1466

La renaissance est aussi une période humaniste néo-platonicien, découverte de l’Homme qui est en centre.
A florence 3 précurseurs Brunelleschi Masaccio et Donatello
DONATELLO
* Il a reçu une formation d’orfèvre et de sculpteur en 1402 et 1404 premier voyage à Rome accompagné de l’architecte Brunelleschi. C’est pour lui ladécouverte de la sculpture Antique.
* Il entre dans l’atelier de Lorenzo Ghiberti.
* Première commande de la sculpture de David au cœur de la cathédrale de Florence, aujourd’hui au Musée du Bargello
* Vers 1414-1417, sculpture représentant St George en marbre commandé la confrérie des Armuriers, l’œuvre était destinée à ornée une des niches extérieures de l’Orsanmichele à Florence. Il y avaitles différentes confréries des métiers ont commandé à un sculpteur leur st patron.
* Elle mesure 2m09 de haut sur 67 cm de large. Accessoires en bronze (lance, épée etc.) Premier exemple d’œuvre polychrome de la période Moderne. Cette œuvre est une ronde-bosse en marbre = œuvre autonome, on peut tourner autour car elle n’est pas attachée au fond. Située dans une niche peu profonde avec despilastres d’ordre corinthiens, bas relief en marbre. Le bas relief = scène de la vie de St George combattant le dragon pour sauver la princesse de Cappadoce 39cm de haut sur 120cm de large conservée au Bargello. Sur la façade de l’Eglise on trouve une copie maintenant afin de préserver l’originale.
* Légende Dorée de Voragine 13ème siècle texte latin dans lequel est relatée la vie de St George etd’autres Saint Chrétiens.
* Près des arcades en plein cintre on trouve la princesse de Cappadoce avec St George au centre. Maîtrise de la perspective linéaire, les personnages en légère saillit avec fond de paysage. Technique du Rilievo Schiacciato = relief écrasé, très fin où la plaque de marbre est à peine incisée.
* Le St George de Donatello est encore adolescent, de face tenant unbouclier, il est vêtu d’une armure d’inspiration romaine complétée par une draperie.
* Ligne principale donnée par la posture fortement accentuée par la ligne verticale par la croix qui figure sur le bouclier.
* Posture stable et droite = courage et détermination. Ligne oblique du bras sur le bouclier qui casse la ligne verticale. Et une ligne horizontale par le dessin de la croix. Pointde vue privilégié de l’artiste est frontale mais latérale bien travaillée également.
* Le mouvement : Personnage statique, mais animé par un léger contrapposto et la torsion légère de la tête qui n’est pas dans l’axe vertical du corps qui anime la figure. Ainsi que le mouvement du bras gauche replié sur le bouclier.
* La niche offre peu de profondeur, Donatello crée une légèretorsion du corps pour donner l’illusion de l’espace, profondeur crée par le bouclier ainsi que les pieds du personnage débordant du socle légèrement.
* Il y a une ouverture dans l’œuvre par le regarde lointain du personnage.
* L’artiste a réalisé un moule réaliste qui correspond au Canon de l’Antiquité, musculature = force physique de St Guerrier. Traitement de l’anatomie certaine élongationdu cou qui s’explique par le fait que l’œuvre doit être appréhendée du dessous.
* Visage expressif, déterminé, lèvres serrées = concentration du guerrier.
* Traitement de la chevelure : à l’Antique par de larges boucles creusées.
* Importance du drapée qui suit le modelé du corps, manche gauche on devine le volume du corps. Et jeu de plis par le nœud de la cape.
* Donatello avarié les matières pour un aspect parfait de sa sculpture : cuirasse marbre polis. Le marbre lisse renvoie la lumière dans ces parties que sont le visage, cheveux, armures, drapée. Bras coté rugueux.
* L’œuvre est marquée par une importante influence Antique dans le costume à la romaine, dans le rendu du modelé et l’idéalisation du visage qui renvoie à la recherche du beau idéal caractérisant...
tracking img