Doris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
S ERVICE DE C OORDINATION
A L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Juillet 2010

VALORISATION DE L’INFORMATION DANS L’ENTREPRISE
Enjeu :
Une fois que l’information a été validée, elle doit être mise à la disposition de ceux qui en ont besoin dans l’entreprise avec un souci de sécurisation. Dans la mesure où l’acquisition d’informations a un coût (temps passé pour la collecter notamment), que cesinformations ont une valeur (maintien d’un avantage concurrentiel, possibilité de gains de parts de marché…), la diffusion au sein de l’entreprise ne doit pas être toujours réservée à quelques « heureux élus», mais elle ne doit pas non plus être réalisée « tous azimuts ». Pour que chacun puisse toujours avoir accès aux informations nécessaires et utiles pour ses activités, l’information doit êtrepartagée, comprise et facilement accessible.

Comment ?
1. Classification de l’information en fonction de son degré de sensibilité. La classification des informations (documents, application métier, messagerie, information non formalisée…) qui seront diffusées dans l’entreprise est nécessaire : Elle permet d’éviter que des informations sensibles, confidentielles soient diffusées volontairement ounon à l’extérieur de l’entreprise ce qui pourrait porter préjudice à son activité ; Elle permet à l’inverse de ne pas restreindre inutilement l’accès à des informations qui sont ou pourraient être utiles aux collaborateurs dans le cadre de leur travail. La sécurité de l’information est nécessaire, mais il ne faut pas non plus la surprotéger au risque de nuire à l’efficacité de l’activité del’entreprise. Classifier les informations revient à affecter un degré de sensibilité aux informations. On peut s’appuyer sur des questions simples pour mesurer la sensibilité de telle ou telle information : « cette information, sur mon activité, sur mes projets ou sur mon environnement concurrentiel, est-elle déjà connue de manière générale ou doit-elle rester exclusive » ? « Si mon concurrent prendconnaissance aujourd’hui ou demain de telle information, cela me sera-t-il préjudiciable (perte de part de marché par exemple) » ? Généralement, on classifie la sensibilité des informations internes selon trois niveaux : L’information est générale, ouverte à l’ensemble du personnel, et en cas de divulgation en dehors de l’entreprise les conséquences sont nulles ou minimes : il s’agit de la majorité desinformations (décision interne de procéder au recyclage du papier ou de limiter la cylindrée des automobiles de fonction) ; L’information est restreinte car sa divulgation peut nuire de façon importante à l’entreprise : la divulgation d’informations concernant les clients par exemple peut se traduire par une perte de confiance de ces derniers et ainsi à terme par des pertes de part de marché auprofit de concurrents… ; L’information est strictement confidentielle car sa divulgation porterait lourdement préjudice à l’entreprise (secrets de fabrication, stratégie de l’entreprise…) : pertes financières élevées, graves atteintes à la notoriété / image de marque de l’entreprise … Une même information peut être requalifiée au cours du temps : ainsi une information strictement confidentielle (miseau point d’un nouveau procédé, d’une nouvelle technologie) pourra quelques mois plus tard devenir ouverte (après la réalisation de toutes les démarches nécessaires à sa protection par un brevet par exemple). 2. Identification des personnes qui doivent avoir accès à l’information Pour permettre à son entreprise de fonctionner efficacement (pas de divulgations d’informations sensibles, faire disposer ses collaborateurs des « bonnes informations au bon moment »), le chef d’entreprise doit identifier les personnes qui doivent avoir accès aux différentes informations afin de les valoriser au mieux. En effet, l’accès aux différents types d’information doit être défini car elle peut nuire à l’activité de l’entreprise : Surprotéger des informations en les sur-qualifiant de sensibles et ne...
tracking img