Dossier Art Appliquer Bac pro commerce

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (650 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 février 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Jeremy Scott


Jeremy Scott est né en 1976 à Kansas City, Missouri .A peine trois mois après avoir obtenu son diplôme de la prestigieuse Pratt University de Brooklyn (USA) pour la conceptionde mode, Jeremy Scott décide de s'installer en France.
Immédiatement, il est remarqué pour son look particulier. Il reçoit de nombreuses invitations de toutes parts et est même photographié,pour sa coupe de cheveux hybride entre la crête iroquoise et la crinière d'un mulet, par un collaborateur de Gaultier.
Malgré ses nombreux contacts et comme il n'a toujours pas trouvé de logement enFrance, Jeremy Scott songe sérieusement à retourner aux USA. Heureusement, à peine quelques jours avant de concrétiser ce projet, il rencontre une personne qui l'aide à trouver un appartement. A partirde ce moment là, les événements s'enchaînent. C'est en effet après ce revirement de situation inespéré que Jeremy Scott lance, en 1997, sa marque éponyme en France. Des vêtements avant toutanticonformistes.
Il réussit à décrocher une bourse de l'Association Nationale pour le Développement des Arts de la Mode qui lui permet de financer la création de sa collection. Pour la présenter, il sera lepremier à avoir fait appel au mannequin américain Devon Aoki .
A partir de 2001, Jeremy Scott rentre aux USA, où il conçoit des vêtements pop et hors du commun pour des stars de la chanson telles queBjörk, Madonna , Kylie Minogue , Robbie Williams et Christina Aguilera .
En 2004, le magazine The Face le présente parmi les personnes les plus influentes de la mode. Et en 2005 le Club Happy Valleyà New York lui confie la création du logo, des uniformes du personnel et de la déco, afin de lui donner un second souffle. Il collabore également avec d'autres grands noms comme Adidas ou Longchamp .Mais il reste controversé quand, par exemple en 2006, il ose défier le patriotisme américain en détournant la statue de la liberté version tête de mort, et en montrant des modèles avec pour motifs...
tracking img