Dossier chat sauvage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1665 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le chat sauvage


Felis sylvestris Schreber,





Sommaire
Introduction

1) Biologie

a) Description
b) Activité saisonnière et reproduction
c) Activité journalière
d) Organisation sociale
e) Régime alimentaire technique de chasse

2) Son habitat

3) Les menaces

4) Ses indices de présences

a) le crane
b) Lesempreintes et voies
c) Les fécès

5) Son statut juridique

Introduction
L’aire de répartition du chat forestier couvre des zones géographiques du continent européen éloignées les unes des autres. En France, le chat forestier est présent dans le quart nord-est de la France (des Ardennes au nord, au Limousin au sud ouest, et en Savoie à l’est), ainsi que dans l’ensemble des départementspyrénéens.
1) Biologie
a) Description
Le chat forestier a une robe grise ou fauve clair légèrement rayée, caractérisée par une queue épaisse, annelée (2 à 5 anneaux) et terminée par un manchon noir et par la présence, sur le dos, d'une bande noire unique et bien visible qui débute derrière les épaules et s'arrête au début de la queue. Les mâles sont plus gros, plus imposants que les femelles.Pour certains spécimens, la distinction entre chat domestique et chat sauvage nécessite un examen approfondi, le critère le plus fiable est le calcul du volume crânien.

  | | |
Poids | 3,5 à 7,7 kg | 2,5 à 5,2 kg |
Longueur tête et corps | 52 à 65 cm | 48,5 à 57 cm |
Longueur de la queue | 26 à 34 cm | 25 à 32 cm |
Longévité | 10 à 12 ans maxi |

b) Activité saisonnière etreproduction
La maturité sexuelle chez le chat forestier est a 10 mois chez les deux sexes. La période de rut a lieu entre mi-janvier jusqu’à la fin février. Après une gestation de 63 à 69 jours, 3 à 4 jeunes naissent en avril, dans un gîte à l’abri de la pluie (terrier, tas de branches ou de bois, arbre creux, souches, mirador, cabane forestière…)..

chat mal et femelle avant l’accouplement03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10 | 11 | 12 | 01 | 02 |
Printemps | Eté | Automne | Hiver |
  |   |   |   | rut |
  | mise-bas |   |   |   |   |


Maturité sexuelle | 10 mois |

Nombre de portée par an | 1 |
Nombre de petits par portée | 3 à 4 |
Durée de la gestation | 63 à 69 jours |
Taux de survie juvénile | ? |
Taux de survie adulte | ? |
Sex-ratio | 50% - 50 % |
Structure des populations | ? |





c) Activité journalière
Le chat forestier est une espèce principalement nocturne mais l’activité peut débuter avant la nuit.Si certains individus se déplacent exclusivement de nuit, d’autres à l’inverse peuvent réaliser jusqu’à un tiers de leurs déplacements durant la journée. L'activité est ralentie dans des conditions climatiquesextrêmes, ainsi que par grande pluie et grand vent.
d) Organisation sociale
L'organisation sociale du chat sauvage est liée à la répartition et à l'abondance des proies. Espèce territoriale, les mâles et les femelles défendent un territoire contre l’intrusion des congénères du même sexe. En Lorraine, les domaines des mâles (282 – 1 090 ha) englobent ou chevauchent plusieurs territoires defemelles (135 - 271 ha).

e) Régime alimentaire technique de chasse
Son régime alimentaire est nettement carnivore, avec une nette préference pour les petits rongeurs (campagnol terrestre, surtout) . Bien qu’excellent grimpeur, il chasse ses proies à terre, en terrain découvert, dans les clairières, les prairies mais également en forêt. Il pratique l’affût et l’approche. La vue etl’ouïe lui servent plus que l’odorat ; son adresse et sa rapidité lui permettent un taux de réussite proche des 50 % dans ses attaques sur les rongeurs. Les proies secondaires sont constituées principalement par les oiseaux, les amphibiens et les lièvres. Le chat forestier chasse toujours au sol, jamais dans les arbres, soit en forêt soit en milieu ouvert (friches situées en lisière des massifs...
tracking img