Dossier classicisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3069 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le classicisme
I Qu'est-ce que le Classicisme (mouvement littéraire)?
1) Le Classicisme est un terme qui désigne la période de la littérature contemporaine du règne personnel de Louis XIV (1661-1715). L’esthétique classique a été créée entre 1630 et 1660 avec la création de l'académie française. Elle recherche l'équilibre, la clarté et une certaine finesse dans l'analyse morale etpsychologique des personnages. Le Classicisme revendique donc un équilibre et une esthétique de la grâce, qui est la beauté du mouvement, le but étant de plaire. L'autre maître mot de cette esthétique est la nature, qui est très liée à la grâce. Elle est opposée à un effort stylistique trop visible, la nature arrive à le dissimuler. De plus l'autre aspect frappant du classicisme est l'effort de liaisonentre littérature et morale. Par ailleurs, l'esthétique classique repose sur une imitation du style des grandes œuvres classiques de l'âge d'or romain (par exemple les auteurs : Cicéron Virgile et Horace). Cela explique la référence constante à l'antiquité que l'on trouve dans la littérature classique (grands auteurs romains et grecs chez Corneille, mythologie chez Racine et fables d'Esope chez LaFontaine). Le Classicisme est marqué par l'attirance des auteurs pour la poésie et le théâtre, le roman est alors laissé de côté.
2) Le Classicisme s'oppose au baroque. En effet, le classicisme suit de nombreuses règles ayant pour but la noblesse et l'équilibre de l'œuvre ; le baroque est caractérisé par le mouvement et le foisonnement. Ce qui donne de l'irrégularité dans ces œuvres, duspectaculaire, de la métamorphose, de l'éphémère, de l'illusion et de l'identité vacillante.
3) Le Classicisme impose de nombreuses règles tel que : l'unité de lieu (le lieu ne peut pas changer dans la suite de la représentation.), de temps (l'action doit se dérouler à l'intérieur de 24 heures) et d'action (la tragédie doit représenter une seule action complète avec un commencement, un milieu et unefin) au théâtre ceci correspond à la vraisemblance, mais il y a aussi un soucis de bienséance. En effet, l'auteur doit donner une cohérence entre les gestes d'un personnage et son {text:soft-page-break} caractère tout au long de la pièce, il doit aussi avoir une cohérence entre les personnages de la représentation et la vie courante du spectateur c'est à dire, une cohérence dans le langage, dans lesmœurs, dans les sentiments. Les {text:bookmark} catharsis sont des figures de style qui ont pour but de toucher le spectateur qui doit pouvoir se sentir concerné par ce qui se déroule sur la scène. De plus, l'auteur ne peut représenter sur scène des actions dans la limite de la bienséance, c'est à dire refus de toutes scènes disgracieuses. Malgré cela, la suggestion est permise, non lareprésentation directe. Par ailleurs, Dans l'écriture classique nous retrouvons aussi une séries de refus, le refus du merveilleux invraisemblable, des métaphores et des hyperboles, un refus de la confusion ou d'une trop grande densité du style. Enfin, le Classicisme pose aussi le problème de la langue. En effet, la clarté et la pureté qui caractérisent le style classique sont dues à des critèreslinguistiques. Cet effort grammatical s'appuie sur le bon usage qui est la façon de parler de la partie la plus saine de la cour. Cela a conduit à une réduction du lexique. On n'utilise plus les termes techniques et populaires dans les textes à ce moment là. Toutes ces règles (sauf celle des trois unités : lieu, temps et action) sont valables dans tous les genres littéraires.
II Le contexte historique etpolitique
1) Durant le Classicisme, la monarchie absolue de Louis XIV est en vigueur. Or nous pouvons dire qu'il existe un rapport évident entre le mouvement qui assure la monarchie absolue et celui qui conduit à l'éclosion du Classicisme. En effet, le monde féodal est de plus en plus en recul et l'échec de la fronde (en 1652) marque un changement dans l'histoire et dans la littérature. En...
tracking img