Dossier contours du jour qui vient. léonora miano

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier :
Contours du jour qui vient

• Biographie de l’auteur

Léonora Miano est née en 1973, à Douala, sur la côte du Cameroun. C’est dans cette ville qu’elle passe son enfance et son adolescence, avant de s’envoler en 1991 pour la France où elle réside depuis. Elle étudie les Lettres Anglo-Américaines, d'abord à Valenciennes, puis à Nanterre.

C’est à l’âge de huit ans qu’elle écritses premières poésies. Le roman vient à l’adolescence. Elle attendra longtemps avant de proposer ses textes à des éditeurs. Le temps de posséder une écriture personnelle qui contienne son tempérament et restitue sa musique intérieure. Alors qu’elle a écrit en moyenne un roman par an depuis ses seize ans, ce n’est qu’à trente ans qu’elle songe à faire paraître ses textes, s’estimant enfin prête.A ce jour, trois romans ont été publiés : L’intérieur de la nuit (Plon, 2005 et Pocket, 2006), Contours du jour qui vient (Plon, 2006, Pocket Jeunesse 2008, et Pocket 2008), et Tels des astres éteints (Plon 2008).

Son premier roman, L’intérieur de la nuit, a été salué par la critique et plébiscité par les lecteurs.
Plusieurs prix lui ont été attribués :
- Les lauriers verts de la forêt deslivres, Révélation 2005.
- Le Prix Louis Guilloux 2006.
- Le Prix Montalembert du premier roman de femme 2006.
- Le Prix Réné Fallet 2006.
- Le Prix Bernard Palissy 2006.
- Le Prix de l’excellence camerounaise 2007.
- Le Prix Grinzane Cavour (catégorie 1er roman étranger) 2008.

Contours du jour qui vient figure sur la première sélection du Goncourt 2006, et reçoit un excellent accueilcritique dès sa parution en août 2006. Le Prix Goncourt des Lycéens, attribué à ce texte le 14 novembre 2006, vient couronner une très belle rentrée littéraire.
Tels des astres éteints reçoit un accueil critique assez… embarrassé. Certains mettront en doute la pertinence du roman dans l’espace français, où les questions de race ne se poseraient pas, où les tensions raciales n’existeraient pas, où lepassé esclavagiste et colonial n’aurait été parfaitement digéré… Ce n’est pas l’avis de nombreux lecteurs, qui attendaient un tel ouvrage, et qualifient ce roman de culte.

Léonora Miano publie cinq nouvelles au printemps 2008, dans la collection Etonnants Classiques des éditions Flammarion. L’ensemble paraît sous le titre Afropean Soul et autres nouvelles. Ces textes sont extraits d’un recueilplus conséquent, dans lequel Léonora Miano nous ouvre les portes du monde afro-européen, à travers des portraits et des tranches de vie.
Début avril 2009, Soulfood équatoriale paraît dans la collection Exquis d’écrivains, qui propose à des auteurs de fiction d’écrire librement des textes inspirés par les plaisirs de la table. Dans ce petit recueil, Léonora Miano propose un voyage dans uneAfrique plus douce et plus personnelle que celle de ses romans.

L’année 2009 devrait également voir la publication du roman Les aubes écarlates.

• Résumé de l’histoire

Le Mboassu est un pays imaginaire d'Afrique équatoriale anciennement colonisé. Après une longue guerre qui a ravagé le pays, le pays est blême. Les enfants sont les premiers à en souffrir. Incapables de prendre soin d’euxet de le élever, les parents les chassent, les accusant d'être la cause de leurs malheurs. La jeunesse africaine vit dans la rue et subit une violence quotidienne. C'est dans ce contexte que la petite Musango se retrouve à la rue. Cette fillette est enlevée puis vendue par des trafiquants, elle est séquestrée par des proxénètes qui dissimulent leur odieux trafic derrière les activités d'une sectereligieuse. Pour retrouver sa mère, Musango s'enfuit et traverse une ville frappée de folie. Pendant son périple, elle s’adresse à sa mère. Traînant avec les enfants de la rue, elle partage la vie quotidienne des orphelins livrés à eux-mêmes. Elle découvre l'horreur des enfants soldats, les sectes et ces filles envoyées en France se prostituer. Après trois années de calvaire, la jeune fille,...
tracking img