Dossier de lecture, la peau de chagrin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3263 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Peau de chagrin

Biographie et bibliographie de Balzac

Biographie :

● Balzac né en 1799 à Tours. En 1819, il interrompt ses études de droit et s'engage dans une carrière littéraire. Mme de berny lui donne l'amour et l'aide dont il a alors besoin. Il arrive à convaincre sa famille de le laisser s'essayer à l'écriture. Après avoir lu la première tragédie en vers de Balzac, Cromwellamènera un critique ami de la famille à déconseiller la carrière littéraire au jeune homme.

● Ne se décourageant pas, il continue à écrire diverses oeuvres sous divers pseudonymes. Ces dernières ne lui rapporteront pas grand chose, mais vont contribuer à sa formation littéraire. En 1825, il achète une imprimerie mais fait rapidement faillite et, couvert de dettes, se tourne de nouveau vers leroman. Au prix d'un travail épuissant, de mener la vie d'écrivain à la mode et même de mondain.

● En 1834, il organise son oeuvre romanesque dans un grand cycle qu'il intitule en 1840 La Comédie humaine. Il poursuit sans relâche l'élaboration de cette oeuvre gigantesque que la mort interrompra.

● Parallèlement, depuis 1832, sa vie est orientée par sa liaison avec une riche comtesse polonaise,Mme hanska, avec laquelle il accomplit de nombreux voyages et qu'il a la satisfaction d'épouser juste avant de mourir, en 1850.

Bibliographie :

● Les chouans, 1829
● La Peau de Chagrin, 1831
● Le Chef-d'oeuvre inconnu, 1833
● Le Médecin de campagne, 1833
● Eugénie Grandet, 1833
● Histoire des Treize, comprenant :
● La Duchesse de Langeais,1833, 1839
● La Fille aux yeux d'or, 1835
● La Recherche de l'absolu, 1834, 1839, 1845
1. le Père Goriot, 1835
2. Le colonel Chabert, 1835
3. Le Lys de la vallée, 1836
4. La Vieille Fille, 1836
5. César Birotteau, 1837
6. La Maison Nucingen, 1838
7. Les Secrets de la princesse de Cadignan, 1839
8. Béatrix (Balzac), 1839
9. Illusionsperdues (I, 1837 ; II, 1839 ; III, 1843)
10. La Rabouilleuse, 1842
11. Modeste Mignon, 1844
12. La Cousine Bette, 1846
13. Le Cousin Pons, 1847
14. Splendeurs et misères des courtisanes, 1836, (Werdet), 1844-1846, (Furne), 1847 (Furne)
15. Ursule Miroët, 1842, (Souverain), 1843, (Furne)
Le réalisme

défnition breve : Tendance littéraire et artistique de la seconte moitié du XIXeSiècle, qui privilégie la représentation exacte, non idéalisée, de la nature et des hommes.

Le mouvement réaliste :
Les écrivains appartennant a ce mouvement préfère privilégier le réel au romanesque donc l'objectivité à la subjectivité. Ils utilisent « un caractère scientifique », les faits du roman ont été observé ou déjà vécu pour avoir de l'authenticité.

Les écrivains principaux duréalisme : Gustave Flaubert (malgré lui), son disciple Guy de Maupassant, les frères Edmond et Jules de Goncourt (1822-1896 et 1830-1870) et, dans une sorte d’apothéose qui a été nommée le naturalisme, Emile Zola.

La littérature réaliste est caractérisée pour l'essentiel par les romans produits en Europe et aux États-Unis entre 1840 et 1890, époque où le réalisme céda la place au naturalisme. Leréalisme littéraire naquit en France avec certaines œuvres d'Alfred de Musset et de Balzac et prit une forme plus achevée avec les romans de Gustave Flaubert, les nouvelles de Guy de Maupassant et les romans d'Émile Zola. En Russie, Anton Tchekhov se fit l'ambassadeur du réalisme dans ses pièces et dans ses nouvelles. La romancière George Eliot introduisit le réalisme dans la fiction anglaise; commeelle l'écrivit dans Adam Bede (1859), son intention était de donner une «représentation fidèle des choses ordinaires» . Mark Twain et William Dean Howells furent les pionniers du réalisme aux États-Unis. L'un des plus grands écrivains réalistes, le romancier américain d'origine britannique Henry James, puisait la majeure partie de son inspiration dans les œuvres de ses mentors, Eliot et...
tracking img