Dossier de pratiques professionnelles

INTRODUCTION

C’est au travers de ce dossier de pratiques professionnelles inscrit dans la logique du domaine de compétence 1 que je souhaite porter ma réflexion sur la posture professionnelle, la manière dont j’ai pu accompagner les usagers lors de mon troisième stage. Ce dossier a pour objectif de m’interroger sur ma fonction en tant que future professionnelle, sur ma relation à l’usager etsur ma pratique afin de développer les notions du DC.1. C’est à travers des situations rencontrées lors du stage 3 effectué, en groupe de trois étudiantes, dans une MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) du Sud de la France pour une durée de trois mois que je mènerai ma réflexion. Je pense qu’il est important de souligner que ce stage a la particularité d’être hors secteur. Ainsi,le lieu de stage (établissement principalement administratif) ne présentait pas toutes les conditions requises pour développer les différentes notions que regroupe l’accompagnement éducatif dans le travail social. Dans un premier temps je présenterai le contexte d’intervention avant de voir, dans un second temps comment, à partir de situations rencontrées lors du stage, j’ai pu animer la viequotidienne des usagers et comment j’ai pu mener une intervention socio-éducative individuelle ou collective.

I. Contexte d’intervention :
A. La MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).
Les MDPH s’inscrivent dans le cadre de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées qui s’est posée troisprincipaux objectifs : placer la personne handicapée au centre des dispositifs la concernant, garantir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie et favoriser une participation effective des personnes handicapées à la vie sociale. Cette loi crée dans chaque département une MDPH, qui a pour fonction d’être un guichet unique d’accès au droit au profit des personnes handicapées. LaMDPH au sein de laquelle nous avons effectué notre stage a été inaugurée le 3 juillet 2006 dans les services du Conseil Général. Lors de la création, les services n’étaient pas regroupés. C’est en Août 2009 que les services de la MDPH ont été réunis dans un lieu unique.

B. Projet
Lors de la phase du diagnostic, il nous a paru important derecueillir l’avis du personnel , des partenaires de la MDPH, et bien sûr des usagers. Ainsi, nous avons mis en place un questionnaire destiné aux usagers. Suite à cette phase du diagnostic, il nous a semblé pertinent d’axer notre projet sur la thématique de l’emploi. Nous avons donc travaillé sur le renforcement du lien partenarial ainsi que sur la promotion de la MDPH en tant que lieu unique. Le butétant de faciliter l’accès à l’information pour l’usager et fluidifier son parcours.
Ainsi, nous avons envisagé de mener notre action sur la mise en place de permanences associatives au sein de la MDPH. Il s’agirait de mettre à disposition de l’usager, en parallèle du travail effectué par la MDPH, la présence d’associations susceptibles de pouvoir l’accompagner dans le domaine de l’emploi.

II.Animer la vie quotidienne :
Cet écrit me permet de mettre des mots sur ce qu’« animer le vie quotidienne » représente pour moi en travail social et je prends conscience que la tâche n’est pas évidente. Tout d’abord, qu’est-ce que le quotidien ? Pourquoi dit-on que les éducateurs « sont vraiment des aventuriers du quotidien # »? « Le quotidien est ce qui se fait et revient chaque jour# » ledictionnaire est sans appel. Le quotidien semble aller de soi, s’imposer à soi , il est l’ensemble des « petits riens » qui remplissent chaque jour. Dans le travail éducatif, c’est l’éducateur qui anime le quotidien: levers, toilettes, accompagnement à l’école, loisirs, devoirs, repas… Le terme de « quotidien » renvoie aux habitudes et à la routine, mais laisse aussi place aussi à l’imprévu et...
tracking img