Dossier de presse catastrophe naturelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Sommaire
-------------------------------------------------

Introduction 3
I. Les faits 4
A. Haîti 5
B. Xynthia 6
C. Tremblement de terre au Chili 6
D. Tempête de sable en Chine 7
E. Volcan en Islande
F. Tempête tropicale au GuatemalaG. Inondations en France
H. Canicule en Russie
I. Inondations au Mexique
J. Typhon Megi aux Philippines
K. Inondations en Australie
L. Inondations au Brésil
M. Séisme et tsunami au Japon
II. Les questions soulevées et interprétations
A. Xynthia
B. Canicule en Russie
C. Tempête de sable en Chine
D. Inondation en France
E. Inondation au Mexique
F. Inondations au BrésilIII. Les conséquences
A. Haïti
B. Xynthia
C. Tremblement de terre au Chili
D. Tempête de sable en Chine
E. Volcan en Islande
F. Tempête tropicale au Guatemala
G. Inondations en France
H. Canicule en Russie
I. Inondations au Mexique
J. Typhon Megi aux Philippines
K. Inondations en Australie
L. Inondations au Brésil
M. Séisme et tsunami au Japon
Conclusion
GlossaireAnnexes
Interview

-------------------------------------------------
Introduction

Une catastrophe naturelle est un événement d’origine naturelle, subi et brutal, qui provoque des bouleversements importants pouvant engendrer de grands dégâts matériels et humains. Si les catastrophes naturelles sont provoquées par des causes météorologiques, sismiques ou autres sur lesquelles l’homme n’a pas deprise, leurs bilan dépendent fortement du facteur humain. Elles concernent des évènements climatiques, sismiques ou astronomiques majeurs. On distingue les séismes, les inondations, les tsunamis, les ouragans, les cyclones et beaucoup d’autre encore.
La mortalité due aux catastrophes naturelles a augmenté de 60% entre les années 80 et les années 2000 et ne cesse d’augmentée. Elle est due auréchauffement de la planète et donc a l’effet de serre. En 2010, on compte 295 000 morts et 130 milliards de dollars de dégâts.

En revenant sur les catastrophes naturelles majeures de l’année écoulée nous nous interrogerons sur les questions que celles-ci soulèvent et leurs conséquences.
I.
Les faits
A. Haïti

La première catastrophe majeure que l’on peut citer c’est le séisme du 12janvier 2010 a Haïti. Le tremblement de terre, d’une magnitude de 7,0 a 7,3 sur l’échelle de Richter, est survenue a 16h53 (heure locale). Son épicentre1 est situé a 25km de la capitale d’Haïti Port-au-Prince et s’est étendue sur une durée d’environ 1h avec une magnitude allant de 5,0 a 5,9. La première réplique a eu lieu 19 minutes après la secousse principale et était de 5,9. La seconde était de 5,5et la troisième de 5,1. Par définition les répliques peuvent causer des dommages majeurs a des édifices mal conçus dans des zones restreintes.

Se premier séisme a fait de nombreuses victimes, morts et blessés mais le malheur d’Haïti ne va pas s’arrêter la puisque le 20 janvier, 8 jours après le premier tremblement de terre, un second va frapper d’une magnitude de 6,1 sur l’échelle de Richter à6h03. Son hypocentre2 est situé approximativement à 59km à l’ouest de Port-au-Prince, et à moins de 10km sous la surface de la terre. Ce second séisme s’est étendu lui sur 4 jours puisque des répliques ont été enregistrées jusqu’au 24 janvier d’une magnitude au alentour de 4,5 de moyenne.

Haïti se situe sur une île qu’elle partage avec la République Dominicaine et se situe dans une zonesismiquement active, entre deux plaques tectoniques (plaque nord-américaine et la plaque caraïbe). Le séisme a été provoqué par la rupture d’une faille d’une longueur de 100km, c’est la faille d’Enriquillo, elle traverse la ville de Port-au-Prince.

Après un séisme en début d’année Haïti subit une autre catastrophe naturelle qui est un cyclone, le cyclone Tomas. Il a touché Haïti le 5 novembre...
tracking img