Dossier dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2284 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Dom Juan est une pièce de théâtre écrite par Molière en 1664 destinée à remplacer Tartuffe, sa précédente œuvre qui fut interdite pour sa sévère critique de l'hypocrisie religieuse. Elle fut écrite en cinq actes et en prose, marque éventuelle du manque de temps dont disposait Molière pour l'écrire en vers puisque la pièce fut rédigée en deux mois seulement. Mais dès sa premièrereprésentation le 15 février 1665, Dom Juan ou Le Festin de pierres voit déjà certaines de ses scènes censurées. Nous étudierons dans ce dossier le théâtre à l'époque de Molière, le personnage de Dom Juan, les complicités et rivalités entre personnages et enfin la peinture sociale dans cette pièce.

Thème 1 : Le théâtre à l'époque de Molière

Au début du XVIIème siècle, le théâtre en Francene bénéficie pas du prestige qu'il reçoit en Italie, en Espagne et en Angleterre. Jusque là, Paris ne possède ni théâtre fixe ni troupe régulière. C'est le cardinal Richelieu qui développe les arts en devenant ministre d'État en 1629. A sa mort en 1642, le cardinal Mazarin, d'origine italienne, lui succède. Mais avec une période de guerre étrangère puis civile, la France connait une crisefinancière et l'on ne subventionne alors plus les auteurs français. En 1661, Louis XIV décide d'exercer le pouvoir lui-même. Le gouvernement absolutiste met en place une politique de gloire axée sur la propagation des beaux-arts qui s'inspire de l'Antiquité. Le Roi s'entoure des meilleurs artistes de l'époque, dont Racine et Molière qui doivent fournir, parfois très rapidement, des éloges du roi ou desdivertissements pour la cour. Nicolas Boileau, dans son Art poétique (1674), veut établir des règles d'écriture pour le théâtre qui se réfèrent à celles qu'avait déjà énoncé Aristote dans sa Poétique. D'après ce philosophe grec du IIème siècle avant Jésus-Christ, la tragédie vise la catharsis, c'est-à-dire la purgation des passions chez le spectateur. La règle des trois unités comprend :
l'unité detemps : l'intrigue doit se dérouler en une journée et la durée de la représentation doit concorder avec la durée de l'action
l'unité de lieu : l'action doit se dérouler dans un seul lieu et doit être cohérent avec l'espace scénique
l'unité d'action : il ne doit exister qu'une seule intrigue principale, simple.

De plus, une pièce doit respecter deux autres règles :
la règle de bienséance : lespectateur ne doit pas être choqué par des scènes de violences, d'amour qui ne vont donc pas se dérouler sur scène.
la règle de vraisemblance : l'intrigue doit pouvoir avoir lieu en réalité.
Au XVIIème siècle, les principaux dramaturges sont Racine, Corneille et Molière. Chacun exercera dans les différents genres dramatiques : la tragédie, la comédie et le genre intermédiaire, latragi-comédie.

PRINCIPAUX AUTEURS DE THÉÂTRE AU XVIIÈME SIÈCLE

MOLIÈRE
Avant de triompher au Palais-Royal, Molière sillonne pendant douze ans le Sud de la France pour donner des représentations. Le succès finit par effacer l'échec qu'il avait connu lors de la création de l'Illustre Théâtre en 1643, et qui lui valu un bref emprisonnement pour dettes. De retour à Paris, les débuts sont difficiles jusqu'àce qu'il abandonne la tragédie pour la comédie. Le succès nait en 1659 avec Les Précieuses Ridicules. Molière s'installe alors au Palais-Royal où il jouera jusqu'à sa mort en 1673.
En 1662, L'École des femmes provoque un véritable scandale en ridiculisant le sacrement du mariage. Mais c'est surtout avec Tartuffe (1664) que Molière va se heurter à l'Eglise. Cette pièce est interdite dès lelendemain de sa première représentation.

RACINE

CORNEILLE

Thème 2 : Le personnage de Dom Juan

Dom Juan est héros de nombreux contes populaires mais sa légende remonte au Moyen-Âge. Un fait divers serait à l'origine de ce mythe. Au XIVème siècle, Don Juan Tenorio aurait tué le commandeur Ulloa alors qu'il était parvenu à charmé sa fille. Les moines du couvent dans lequel fut enterré le...
tracking img