Dossier ecjs systemes educatifs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2957 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gosselin Camille Breton Alice

Les systèmes éducatifs dans l'Union Européenne
Quel est le meilleur système éducatif selon nous ?

Introduction:
Selon le classement OCDE des systèmes éducatifs, la France enregistre un résultat global «moyen» et le retard de l'Europe sur l'Asie s'accroît. Le système éducatif français produit beaucoup trop de « débutants en mal d’insertion », d’après unrapport de l’OCDE (2009). Un système éducatif c'est quoi ? C'est une structure avec des modes de fonctionnement et des services assurant la formation et le développement intellectuel d'un être humain. Avant d'effectuer toute recherche, nous sommes conscientes de l'existence de plusieurs systèmes scolaires différents dans L'U.E. Nous trouvons le système français trop élitiste et pas assez motivant pourles élèves. Nous pensons que le système se concentre sur les « grosses tête » et délaisse les « cancres ». En effet, les heures de cours étant de plus en plus nombreuses d'années en années, l'élève aura tendance à moins travailler chez lui. Alors que s'il y avait moins d'heures de cours , les élèves seraient plus aptes à se mettre au travail. Le préambule de la constitution française de 1946dispose que "la Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture ". Le système éducatif français, qui comprend une scolarité obligatoire et gratuite pour les enfants de 6 à 16 ans, et un droit à la scolarité dès 3 ans . Nous allons effectuer une sorte d'analyse comparative des différents systèmes scolaires de l'Union Européenne .Cela va nous permettre de découvrir les points forts et faibles des différents systèmes. Nous étudierons la France , la Suède et l'Allemagne .

Comparaison des systèmes éducatifs
1.La Suède
• Structure des études Le système suédois est assez particulier, en ce sens qu’il offre un tronc commun à tous les élèves jusqu’à l’âge de 16 ans et une spécialisation assez poussée à partir du secondaire. Aleur entrée au "Gymnasium", les élèves choisissent une filière parmi les 23 proposées. Il n’existe en théorie aucune hiérarchie entre les différentes filières. En Suède, le système privé est très marginal, voire quasiment inexistant. • Le diplôme Seconde particularité suédoise : il n’y a pas d’examen final à la sortie de l’école. Les élèves obtiennent un diplôme, sur la base du travail effectuépendant les deux dernières années de scolarité. En fait, les élèves ne sont pas notés avant le semestre de printemps de la huitième année de l’école de base (soit avant l’âge de 14 ans). A partir de 15 ans, ils n’obtiennent de notes dans une matière qu’après avoir suivi un minimum de 60 heures de cours dans cette matière. La question de savoir s’il faut ou non donner des notes a fait l’objet denombreux débats dans la société suédoise. Ceux qui critiquaient la notation estimaient qu’elle créait une mauvaise mentalité, l’émulation l’emportant sur l’esprit de coopération et le goût du savoir. Il a finalement été adopté un système de notation élaboré et discret qui n’est sans doute pas étranger au caractère très singulier de l’école suédoise. • Rythme scolaire Le rythme annuel L’année estdivisée en deux semestres. "Höstermin" (semestre d’automne) et "Vartermin" (semestre de printemps). Le rythme hebdomadaire et journalier Les cours ont lieu du lundi au vendredi. Ils débutent à 8H40 et s’achèvent vers 16H00. Les emplois du temps sont très variables. Ils dépendent de la filière et des matières choisies. • Les matières Il est là encore très difficile de donner des exemples tant il y a defilières et de possibilités. Une structure de base est tout de même proposée à la grande majorité des élèves (suédois, maths, anglais, histoire, instruction civique, théologie). Mais, je n’ai vraiment pas le sentiment qu’il y ait de matière dominante. Un point significatif : en théorie, tous les élèves

d’origine étrangère (enfants d’immigrés) doivent avoir la possibilité d’étudier leur...
tracking img