Dossier ecjs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1412 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on juger la culture à laquelle on appartient?

En anthropologie,le mot culture désigne l'ensemble des croyances, mœurs et connaissances d'une civilisation. La culture va orienter le comportement d'une communauté, et déterminer ce qui est juste, ce que l'on doit faire, ou ne pas faire. Le jugement permet d'émettre un jugement de valeur, d'affirmer ou nier une idée. La notion de pouvoirdétermine ce qui est possible, à quelles conditions et si l'on a la permission, ici, de juger notre propre culture.
Est-il possible, alors, d'évaluer, de mieux comprendre la culture à laquelle on appartient?
Ce problème emmène alors à se poser d'autres questions, faut-il prendre du recul et comparer nos cultures pour pouvoir réellement la juger, déterminer ce qui est bon ou mal? Pourquoiprendre du recul n'est pas possible, et comment peut-on les comparer, car notre culture fausse notre vision des autres cultures? Et enfin, la juger, permet-elle de la faire évoluer?

Il est impossible de juger notre culture. Pour réussir à la juger, il faut prendre du recul. De même, on ne peut, ni affirmer, ni nier des idées de notre propre civilisation, sans la comparer avec d'autres.L'idée de juger notre culture, est possible si l'on prend un certain recul sur elle. Le fait d'être encrée dans une communauté et de ne pas avoir d'avis extérieur, va entraîner une impossibilité de jugement. L'homme Papou tuant ces femmes, et la femme tuant les hommes, ne se posent pas la question de juger leur culture, et prendre parti, car ils n'ont pas l'ouverture, le recul pour. Pour lui, tuerle sexe opposé paraît normal.
Ce qui emmène à un nouveau problème, pour pouvoir la juger, il faut d'une prendre un certain recul, mais pour pouvoir atteindre ce « statut », il faut d'abord observer les autres cultures qui nous entourent. Le Papou n'a pas la possibilité de pouvoir observer d'autres civilisations; donc il est condamné à s'entretuer. Par contre, si ceux-ci avait la pouvaientobserver, une autre culture il pourra se juger. Voyant l'Occidental coexister avec l'Occidentale, il peut se juger lui même, pour voir si oui ou non, ses actes sont justes. Il a le choix de penser que ce que nous faisons est absurde et horripilant, ou qu'au contraire, ce que nous faisons est plus humain.
Là, un autre problème se pose: pour juger, il faut donc en plus d'observer, comparer noscultures. L'homme Occidental pourra juger sa culture bonne ou mauvaise, en comparant avec une autre, par exemple, avec une civilisation dictatoriale, qui ne laisse aucunes libertés à son peuple. Ainsi, il emmétra un point de vu qu'il pourra nuancer à sa convenance.
Pour conclure, il est possible de juger nos cultures, mais à condition de pouvoir prendre un recul, observer, et comparer descommunautés différentes de la notre. Mais, a-ton réellement conscience de notre culture? A cause de notre culture, a-t-on une vision faussée des autres civilisations?

Il est vrai que notre culture, est, d'après les mœurs que l'on nous imposent depuis notre plus jeune âge, la meilleure de toutes. C'est elle qui nous guide, nous apprend ce qui est bon ou mal. Mais nous ne sommes pas conscient dela culture dans laquelle nous vivons, ce qui entraine une vision fausse des autres cultures.
Tous les principes imposés et inculqués dans une civilisation, paraissent normaux à ses individus. Quand une civilisation apprend que admettons, crier est culturel, cela paraît normal. Ma culture est bonne, c'est elle qui a raison. Ma culture est la meilleure. La civilisation dans laquelle nous vivonsnous a permis d'évoluer, de se cultiver, de comprendre le juste et l'injuste, les limites à ne pas dépasser. C'est pour cela que, juger notre culture est une trahison. Si l'on juge l'environnement dans lequel on vit, c'est comme juger ses géniteurs. Juger ses parents par exemple. Cela est absurde. On ne peut pas admettre que ce que dis ma culture génitrice est juste ou mauvais. Elle même nous a...
tracking img