Dossier haribo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1161 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DIAGNOSTIC
Externe & Interne

HARIBO



SOMMAIRE

I) Diagnostic externe

1) Opportunités

2) Menaces

II) Diagnostic interne

1) Forces

2) Faiblesses

III) Synthèse

I) Diagnostic externe

1) Opportunités

Le marché
- Le chiffre d’affaires du marché de l’épicerie sucrée est de 11,45 milliards d’euros en novembre 2009. Ce chiffre d’affaire relève l’importance de cemarché.
- La production totale de confiserie a augmenté, ce qui est bénéfique pour le marché.
- L’offre alimentaire connaît une progression en valeur de 1,2% sur ce marché.
- La hausse des prix favorise un nombre important de profits.
- Un marché qui se veut innovateur et très réactif
- En Europe, il existe une forte consommation des produits de ce secteur :
⇒ au Danemark : 16,4 kg parpersonne par an
⇒ en Allemagne : 5,7 kg par personne par an
⇒ en Angleterre : 5,3 kg par personne par an
- Un marché qui utilise des pistes de relance afin de se redynamiser
- marché étendu à l’international qui favorise la notoriété des produits
- 24% de l’activité des confiseurs chocolatiers réalisés à l’étranger
- nombreux réseaux de distribution : grande distribution, petit commerce,boulangerie, bureau de tabac, station service
- investissements publicitaires importants
- forte production : 236 000 tonnes
- évolution technologique des emballages

Concurrence
- concurrence directe : Carambar, Krema, Choupa Chups, Malabar, Ricola…
- concurrence indirecte : Ferrero, Côte d’or, Mars, M&Ms…
- Haribo est leader en termes d’innovation

Demande
- Evolution des modes de vie et deconsommation
- La santé est devenue primordiale au sein de la société
- Les images des marques très ancrées dans l’esprit du public favorisent l’achat
- consommation générale des bonbons en hausse
- en France, 79% des personnes interrogées pensent que la confiserie est « un petit péché qui ne fait pas de mal » et 60% des femmes disent que la confiserie est « un remède anti-stress »
-influence des médias (surtout télévision et internet) sur les consommateurs
- consommation des ménages en chocolat et confiserie en hausse

Contexte sociétal
- Les consommateurs privilégient les éléments bios
- Ils sont adeptes des dernières tendances : le fait maison, le développement durable…

2) Menaces

Demande
- les Français sont les plus faibles consommateurs
-crainte de la clientèleliée aux problèmes sur la santé : obésité, santé bucco-dentaire…
- clientèle des enfants peu fidèle
- consommateurs exigeants en termes de qualité et d’hygiène
- Des consommateurs de plus en plus vigilants à leur alimentation
- La consommation d’élément sucré diminue avec l’âge

Offre
- les exportations françaises sont en baisse
- innovation de produits indispensable
- communication sur lesnouveaux produits indispensables
-baisse des ventes en valeur de 0.9%
-ventes de confiserie française à l’étranger en baisse
-augmentation des tarifs des fabricants : hausse des prix de la gélatine de porc

Concurrence
-concurrence avec les entreprises régionales, les « produits copiés », et les nouvelles marques de confiserie
-principal concurrent : Lamy Lutti
-concurrence du harddiscount sur le segment des bonbons en sachets

Environnement institutionnel
-nombreuses normes : règles à respecter au niveau de la composition et commercialisation du produit

II) Diagnostic externe

1) Forces

Annonceur / Marque
- Haribo a su s’imposer en tant que point de référence sur le marché du bonbon avec des produits incontournables : ourson, fraise tagada, dragibus
- Haribo estprésent dans le monde entier
- Depuis 20 ans, Haribo lance des produits qui deviennent les standards du marché, la référence à copier
- 300 références dans le monde, entre 300 et 400 pour le marché français et 12 lancements chaque année
- Haribo détient entre 15 et 20% de parts de marché dans la plupart des pays européens

Image de marque
- Le groupe dispose d’une notoriété internationale...
tracking img