Dossier histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2967 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

* Ι- Introduction
* ΙΙ- Activités à Dax
* ΙΙΙ- Fontaine chaude
* VΙ- La légende
* V- Dax une ville pour la santé
* VI- Les traditions du tourisme Dacquois
* VII- Ambiance
* VIII- Hébergements
s

I. La ville de DAX

Dax, ville fleurie, est une commune française située dans le departement des Landes ( 40 100 )
et la region Aquitaine. Elleappartient à la région historique de la Gascogne.

Il y a 19 557 habitants et sont appelés les Dacquois.
Dax a une superficie de 19,70 Km2 .
C'est une ville réputée de la plus haute Antiquité pour ses eaux chaudes, l'origine de son
thermalisme y est plus que millénaire, puis pour la tauromachie landaise et espagnole et, entre

autres, pour le rugby. Le climat dacquois est celui que l'on peutobserver dans l'ensemble de la
région en raison de la proximité de l'ocean Atlantique, par des étés chauds et longs (de début juin à
fin septembre), des automnes doux et ensoleillés, et des hivers et printemps assez pluvieux.
Dax est située à une trentaine de kilomètres des plages du sud des Landes,
à 45km de Bayonne, 50km de Mont-de-Marsan, 80km de Pau, 150km de Bordeaux et 730km de
Paris.Les Pyrénées sont également assez proches.
Le thermalisme fait l'economie de la ville de Dax qui lui procure une grande partie de
ses richesses et de ses emplois.
Cette activité lui permet de figurer parmi les communes landaises les plus riches.
La cité reçoit plus de 55 000 curistes par année, attirés par la réputation gynécologie, de la
rhumatologie et de phlébologie.
Cette influence enfait la première station thermale de France, devant Vichy & Vittel. 1

II. Les activités à DAX

Un centre ville et ses rues piétonnes bordées de boutiques, ses sites à visiter comme lesremparts aménagés en promenade, Fontaine chaude : centre historique de Dax quidébite chaque jour 2 600 000 litres d'eau thermale à 63°, le musée Borda où sontexposées de riches collections archéologiques,le musée de l'Aviation Légère del'Armée de Terre présentant les différents appareils précurseurs de l'hélicoptère, laCathédrale et l'églide Saint Vincent de Xaintes, les arènes de 8000 places pourassister à de mémorables corridas sans oublier les fêtes de Dax au mois d'août. |

III. Les fontaines d’eau chaude

Du nom d'une déesse celte des eaux, Nèhe, la Fontaine Chaude constitue levéritable symbole de la station.

Autour de la Fontaine chaude s’élevait autrefois le quartier des tripiers et des bouchers ; les ménagères se servaient de l'eau chaude de la fontaine pour cuire les œufs ou plumer les volailles. Une légende est solidement accrochée à la découverte des bienfaits des eaux chaudes de Dax ; c’est la légende du « chien du légionnaire ». Un légionnaire romain en garnison à Daxavait un chien perclus de rhumatismes. Partant en campagne et sachant que son pauvre chien ne pourrait pas le suivre, il résolut de le noyer dans l’Adour pour le soustraire aux tortures de la faim. S'armant de courage, il le jeta dans le fleuve. Quand le légionnaire revint, il eut la surprise de retrouver son chien revigoré par la boue thermale dans laquelle il avait échoué, au bord du fleuve.Le thermalisme était né. Les sources thermales de Dax naissent d'une faille datant de l’érection des Pyrénées. On est en présence d'un circuit souterrain d'une longueur très importante, où la température élevée et la minéralisation de l'eau sont acquises à une grande profondeur, de l'ordre de 2 000 mètres.

Dans le bassin de la Fontaine chaude, on peut apercevoir, surtout après des périodesensoleillées, une floraison d'algues. Ces algues sont analogues à celles qui participent avec le limon de l'Adour et l'eau thermale, à l'élaboration du médicament naturel qu'est le "Péloïde de Dax".

Son débit journalier est de 2 400 000 litres d'eau, et sa température de 64° C. 

IV. La Légende

Du temps de l'occupation romaine, un légionnaire possédait un chien auquel il était très...
tracking img