Dossier pduc bts muc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4789 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Projet de Développement de l’Unité Commerciale

SOMMAIRE

Partie 1 : Analyse Commerciale

• Analyse de l’unité commerciale sur son marché

• Analyse de l’unité commerciale dans le contexte de son réseau

Partie 2 : Diagnostic de l’unité commerciale

• Diagnostic Interne

• Diagnostic Externe

• Problématique

Partie 3 : Préconisations• Rappel de la problématique

• Note de cadrage

• Choix et justifications

Partie 4 : Analyse des répercussions

• Contexte, Enjeux, Objectifs

• Descriptif du projet

• Conséquences stratégiques

• Conséquences commerciales 

• Conséquences humaines 

• Contraintes, RisquesPartie 5 : Réflexions et orientations

• Réalisation du projet

• Conclusion

I] Analyse commerciale

1°) Analyse de l’UC sur son marché

• Fiche d’identité :

Nom : Culture Vélo – 187 Route de Vannes – St Herblain
Forme juridique : SARL – Gérante : Laure BOULINEAU
Activité : Vente de vélos et accessoires, réparation de cycles
CA : 700 000€ de CA sur la premièreannée, en progression sur la 2ème année.
Effectifs : 8 personnes le samedi et 7 en semaine (2 apprentis)
Surface de Vente : 300m²

• L’Offre de l’UC :

Les produits de l’UC sont tous types de vélos, du vélo de Route au VTC en passant par le VTT, enfants, vélo pliant, vélo à assistance électrique, Tandem, BMX … Mais aussi tous les accessoires et équipement vélo, des pièces détachées autextile, tout ce qui à rapport au vélo.

Les services proposés sont aussi bien sur la réparation, que sur les chèques cadeaux, le contrat enfant, l’assurance contre le vol et les vélos endommagés…

Le positionnement-prix de l’UC est sur du moyen-haut de gamme.

La notoriété du magasin est encore faible puisqu’il est seulement ouvert depuis 18mois. Mais l’image véhiculée est bonne car lemagasin se base sur le conseil technique de passionnés et professionnels.

La communication se fait par presse spécialisée et télévision au niveau national via la centrale et par publicité au niveau locale (Panneau sur la route de Vannes + Top Annonces) mais aussi par la prospection durant les différentes randonnées (VTT ou Cyclotouriste).

Les fournisseurs sont référencés par la centrale. Pour enfaire partie, ils doivent respecter un cahier de charges exhaustives.

• La Demande Locale :

Un profil type de client ne peut être établi, puisqu’agissant sur plusieurs segments, le client n’aura pas les mêmes attentes entre un vélo de ville et un vélo de route. C’est pourquoi en analyse qualitative nous avons segmenté clientèle en 3 sections différentes. La clientèle de passage diteoccasionnelle; la clientèle d’initiés et de passionnés ; et enfin la clientèle de compétiteurs, pratiquants dans un club. A chacun de ces segments correspond un plan d’action différent.

Au niveau de la situation géographique, le magasin bénéficie de l’attraction de la Route de Vannes, qui est le plus grand axe routier de la région.

Concernant la zone de chalandise, nous savons qu’environ 55% desclients viennent de Nantes même, 35% de l’agglomération nantaise et donc 15% de l’extérieur. Parmi ces 15%, des clients viennent d’Angers ou Rennes suite à la récente fermeture du magasin Culture Vélo de Rennes. Il est bon d’ajouter qu’avec 650 075 habitants regroupés en 101 communes et 29 cantons, le potentiel de l’agglomération Nantaise pour le marché du cycle est important.

• LaConcurrence :

Tous les vélos que l’on peut trouvé dans les Grandes Surfaces Alimentaires qui possèdent environ 14% du marché national ne sont pas considérés comme des concurrents directs. Il en va de même pour les Grandes Surfaces Multisports dont la part de marché de 38% progresse depuis plusieurs années au détriment des grandes surfaces alimentaires. Bien que concurrents, l’entreprise les considère...
tracking img